RMC

Bavure policière dans une gare près d'Orléans? Une vidéo au coeur de l'enquête

Une interpellation musclée a eu lieu mardi sur le quai de la gare de Fleury-les-Aubrais, dans le Loiret.

L'IGPN a été saisie après une l'interpellation mouvementée d'une homme près d'Orléans: selon une vidéo datée de mardi, en gare de Fleury-les-Aubrais, dans le Loiret, un policier appuie son pied sur la tête d'un individu plaqué au sol. 

Il s'agit, selon la procureure de la république d'Orléans, de "faits susceptibles de constituer le délit de violences volontaires commises par personne dépositaire de l'autorité publique". 

Que s'est-il passé?

On peut en effet voir un homme plaqué au sol par deux policiers sur le quai de la gare: il ne bouge plus. L'un des agents, qui a sorti son arme, appuie pendant plusieurs secondes sur la tête de l'homme avec son pied... Il lui assène plusieurs coups au niveau de la nuque tandis que son collègue le maintien au sol. 

L'homme, un britannique d'une quarantaine d'années, voyageait ivre et sans masque à bord d'un train. Il a refusé d'en descendre puis s'est rebellé face aux policiers, avant de brandir une arme blanche et de tenter de poignarder les fonctionnaires. C'est là que les deux agents sont intervenus.

Mais la violence de leur interpellation filmée par plusieurs passagers du train est mise en cause. Les deux fonctionnaires, qui ont reçu le soutien de syndicats policiers, ne sont pas suspendus. 

L'enquête de l'IGPN déterminer s'il s'agit de faits de violences volontaires de la part des agents.

Jean-Baptiste Bourgeon