RMC

Bergerac: le corps d'un nouveau-né retrouvé dans les toilettes de la gare

Trains opérés par la SNCF stationnés à la gare de Sotteville-les-Rouen

Trains opérés par la SNCF stationnés à la gare de Sotteville-les-Rouen - Charly TRIBALLEAU / AFP

Le parquet a ouvert une enquête, ce vendredi, après la découverte du corps sans vie d'un nouveau-né dans les toilettes de la gare de Bergerac.

Une enquête a été ouverte après la découverte vendredi après-midi du corps sans vie d'un nouveau-né dans des toilettes de la gare de Bergerac.

Le corps a été retrouvé par une femme de ménage dans la cuvette des toilettes pour personnes à mobilité réduite, où se trouvaient également du sang et le placenta, a précisé à l'AFP le vice-procureur de Bergerac Charles Charollois, qui a ouvert une enquête en recherche des causes de la mort confiée au commissariat de Bergerac.

Une autopsie pour déterminer la qualification des faits

Une autopsie prévue mardi à Bordeaux devra déterminer "si l'enfant, de sexe masculin, est né vivant ou mort in utero", ce qui orientera la qualification des faits, a expliqué le vice-procureur.

Des recherches auprès des hôpitaux locaux au sujet d'une femme possiblement en détresse ont été menées sans succès et la gare de Bergerac ne dispose pas de caméras de surveillance, a-t-il également indiqué.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez avec AFP Journaliste RMC