RMC

Dégoûté par François Fillon, je vais déchirer ma carte des Républicains

-

- - Martin Bureau - AFP

RMC.fr a recueilli le témoignage de Jean-Jacques, électeur de droite depuis toujours, qui n'a pas du tout été convaincu par la défense de François Fillon lors de sa conférence de presse, mardi. Si lui annonce qu'il va voter Emmanuel Macron à la présidentielle, il s'inquiète qu'une majorité d'électeurs de droite de son entourage se détourne vers Marine le Pen.

Jean-Jacques est électeur de droite depuis toujours, encarté aux Républicains. Ancien cadre dans une agence bancaire, il est aujourd'hui retraité.

"J'ai été encarté à l'UDR, au RPR à l'UMP et maintenant aux Républicains. Je suis chiraquien et je me qualifie de conservateur-social, et en tout cas anti-Le Pen. Pourtant, je suis dégoûté par François Fillon. Je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout été convaincu par sa conférence de presse et ses arguments. Il nous a menti. Par exemple, il nous a dit qu'il n'avait qu'un compte bancaire, finalement il en a 15 (sic). Pour moi, même ses excuses sont une erreur: s'excuser, c'est s'affaiblir. Il faut réparer l'erreur, pas s'excuser. Et tout de suite. Le petit jeune qui a mis une claque à Manuel Valls, il a été condamné tout de suite.

J'aurais aimé un mea culpa de François Fillon dès le premier jour. Il n'avait qu'à le dire pendant la campagne des primaires, qu'il avait embauché sa femme, qu'il avait profité du système, et qu'il allait changer la loi en la matière. Là, il aurait fait preuve de probité, lui qui se présente comme le candidat honnête. Quand je vois qu'il décrédibilise les journalistes et maintenant la justice… Franchement, c'est lui qui n'est plus crédible.

"Avec ces bêtises on va faire élire Marine Le Pen"

J'aurais souhaité qu'il annonce qu'il s'en aille. Il aurait dû laisser sa place. Le moindre candidat de droite aurait fait mieux que lui de toute façon. Et Georges Fenech qui demande son remplacement et qui maintenant fait bloc derrière Fillon… Il a été appelé à rentrer dans le rang. C'est ça la démocratie? De toute façon je vais déchirer ma carte de militant des Républicains.

Je suis en colère contre ces hommes politiques qui tuent notre espoir et celui de nos jeunes. Ils ne savent pas ce que c'est que la vraie vie. Moi, j'ai travaillé pendant 46 ans dans le même établissement bancaire et à la fin de ma carrière je touchais à peine plus de 3.000 euros. J'ai honte des politiques qui nous représentent. On doit être la risée du monde entier. On mérite mieux. Avec ces bêtises on va faire élire Marine Le Pen.

"Je vais voter Macron, parce qu'il est nouveau, pas pourri"

Beaucoup de personnes autour de moi rendent leurs cartes de militants. Et 90% des gens de droite que je connais m'ont dit qu'avec cette affaire, qu'ils qualifient de honte, ils allaient voter Marine Le Pen. Moi, je vais voter pour Emmanuel Macron. C'est lui, le renouveau. Il est jeune, et au moins il n'est pas pourri. Les autres, je ne leur fais plus confiance. Et pourtant je suis gaulliste pur jus."

Propos recueillis par Philippe Gril