RMC

Des sénateurs veulent limiter la consommation d'alcool à la chasse: "Ils ont des armes de guerre!"

Certains sénateurs veulent limiter la consommation d'alcool à la chasse en organisant des contrôles sur le modèle des contrôles routiers. Une proposition qui suscite l'ire des chasseurs mais qui ravit promeneurs et marcheurs du dimanche.

Les chasseurs bientôt privés d'alcool? Les sénateurs de la mission d'information sur la sécurité de la chasse ont présenté un rapport suggérant "d'interdire l'alcool et l'usage de stupéfiants lors de la chasse", arguant que 9% des accidents de chasse sont liés à d'alcool.

Concrètement, le rapport de la mission d'information sur la sécurité de la chasse, propose d'"aligner le taux d'alcoolémie retenu, l'interdiction des stupéfiants ainsi que leurs sanctions respectives sur les règles en vigueur en matière de code de la route". Et procéder ainsi à des contrôles.

"Il faut des contrôles comme un automobiliste"

Si la proposition ulcère les principaux concernés, elle rassure marcheurs et promeneurs du dimanche, alors que l'Office français de biodiversité (OFB) recensait pour la saison 2021-2022, 90 accidents de chasse dont huit mortels. "Je comprends que les chasseurs en aient marre de cette caricature du chasseur alcoolo qui picole avec son saucisson avant de partir", estime ce jeudi sur le plateau d'Estelle Midi Daniel Riolo.

"Mais je ne trouve pas ça choquant qu'avant de partir, les mecs se fassent contrôler, ils ont quand même une arme entre les mains. Je ne comprendrai pas pourquoi ils ne seraient pas d'accord avec ça", ajoute-t-il.

"Il faut des contrôles comme un automobiliste", renchérit Benoît un auditeur du Lot. "J'ai de la famille et des voisins qui chassent notamment le sanglier, ils ont des armes de guerre", raconte-t-il. "Ils veulent arrêter d'être stigmatisé, ils disent que la chasse, 'ce n'est plus du tout ça', donc ça veut dire que ça a été ça!", estime Benoît.

G.D.