RMC

La factrice volait cartes bancaires et chéquiers: au moins 133.000 euros de préjudice

Elle est soupçonnée d'avoir volé les cartes bancaires dans les courriers qu'elle devait transmettre (illustration).

Elle est soupçonnée d'avoir volé les cartes bancaires dans les courriers qu'elle devait transmettre (illustration). - Thomas Kohler - Flickr - CC

Une factrice de 33 ans et son compagnon ont été mis en examen et placés en détention provisoire, en Haute-Savoie, dans le cadre d'une affaire pour vol de chéquiers et de cartes bancaires dans des boîtes aux lettres.

Une factrice de Haute-Savoie et son compagnon de 26 ans ont été placés en détention provisoire, soupçonnés d'avoir volé des chéquiers et des cartes bancaires dans des boîtes aux lettres, a appris l'AFP de source judiciaire, ce vendredi.

Leur interpellation le 14 décembre a eu lieu à la suite "de rapprochements opérés entre différentes plaintes déposées dans le courant du printemps" auprès de la communauté de brigades de Cruseilles et Valleiry, a indiqué à l'AFP le parquet de Thonon-les-Bains, confirmant une information du Dauphiné libéré.

Âgée de 34 ans, cette employée était en charge de la tournée sur les communes voisines de Vulbens et Digny-en-Vuache.

Le préjudice s'élèverait à environ 133.000 euros

Selon Le Dauphiné Libéré, les plaintes des habitants concernaient notamment des "retraits frauduleux effectués à l'aide de cartes bancaires devant leur être distribuées par courrier mais qu'ils n'avaient jamais reçues". Le préjudice lié à des retraits et à des chèques contrefaits s'élèverait à 133.000 euros, "une première évaluation", précise le parquet.

À l'issue de leur garde à vue, ils ont été mis en examen, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte le 15 décembre par le parquet de Thonon-les-Bains des chefs, notamment, de vols commis par une personne chargée d'une mission de service public et escroqueries, avant d'être placés en détention provisoire.

AB avec AFP