RMC

Marseille: un parent d'élève attaqué au couteau devant un collège

Un homme a été violemment agressé mardi à Marseille à la sortie des classes. L'homme, inconnu des services de police, souffrait selon ses parents de troubles psychiatriques.

A Marseille, une attaque au couteau a fait un blessé grave mardi soir, devant un collège. La victime est un médecin militaire en civil, qui a été frappé de plusieurs coups de couteau au niveau du thorax à 18h devant l’établissement privé catholique Sévigné à Marseille.

Il a été transporté à l’hôpital en arrêt cardio-respiratoire, avec un pronostic vital engagé. Son agresseur présumé, âgé d'une vingtaine d'années, a été maîtrisé par des témoins de la scène, avant d’être pris en charge par les forces de l’ordre et placé en garde à vue. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a salué mercredi soir leur “réaction rapide”.

Ses parents ont fait savoir qu’il se plaignait de troubles psychiatriques

Très agité, l'agresseur aurait proféré des “cris mystiques”, selon une source proche du dossier. Il aurait dit avoir agi "au nom de Dieu", en évoquant aussi "le diable". Si ses déclarations ont dans un premier temps fait redouter un acte terroriste, cette piste est finalement écartée.

L’agresseur est inconnu des services de renseignement. Il était recherché par sa famille depuis 48 heures. Ses parents ont fait savoir qu’il se plaignait de troubles psychiatriques depuis quelques semaines. Le parquet de Marseille est saisi de l’enquête.

Ambre Lepoivre (édité par J.A.)