RMC
Alerte info

Vaulx-en-Velin: au moins dix morts, dont cinq enfants, dans un important incendie

Un important incendie a fait plusieurs victimes dans la nuit de jeudi à vendredi. Le plan nombreuses victimes a été activé et une enquête a été ouverte.

Un important incendie a fait dix morts, dont cinq enfants, à Vaulx-en-Velin dans un immeuble de sept étages dans la nuit de jeudi à vendredi, a indiqué la préfecture du Rhône ce vendredi matin.

Quatre personnes sont toujours en urgence absolue et dix autres ont été légèremment blessées, dont deux sapeurs-pompiers. La préfecture a indiqué un peu plus tôt avoir activé "un centre opérationnel départemental et le plan nombreuses victimes". Le parquet de Lyon a précisé qu'aucune piste n'était écarté concernant les origines de cet incendie, "dont la piste criminelle".

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, accompagné d'Olivier Klein, ministre délégué à la ville et au logement s'est rendu sur place.

"J'ai eu le préfet plusieurs fois au téléphone cette nuit, le bilan est définitif. Malheureusement dix personnes seraient mortes, dont cinq enfants entre 3 et 15 ans, dans un incendie dont on ne connait pas les causes. L'enquête pourra les déterminer", a réagi le ministre de l'Intérieur, évoquant un "choc" et un bilan "extrêmement grave".

A son arrivée sur les lieux de l'incendie, le ministre de l'Intérieur a expliqué qu'un trafic de drogue était connu dans ce bâtiment.

"Il y avait un trafic de drogue connu pour lequel les services avaient interpellé cette nuit-même des trafiquants," a déclaré Gérald Darmanin lors de son point presse, précisant qu'il est encore "beaucoup trop tôt pour en tirer des conclusions".

Au total, 25 interpellations pour trafic de drogue ont été effectuées dans la rue du drame depuis le début de l'année.

"Les gens criaient à l'aide"

Le feu s'est déclaré peu après 3 heures du matin et a mobilisé près de 170 pompiers, qui sont parvenus à éteindre l'incendie, selon la préfecture du Rhône. Un périmètre de sécurité a été mis en place par la police.

Les flammes seraient parties du rez-de-chaussée, avant de se propager vers les étages de l'immeuble.

"Evacuer les gens très rapidement en pleine nuit dans un bâtiment qui comporte sept étages, c'est les conditions les plus compliquées qui sont réunies", a commenté David Annotel, de la Fédération nationale des Sapeurs Pompiers de France.

L'un des voisins de l'immeuble a raconté sur RMC avoir été réveillé par "des cris".

"Quand on a ouvert la fenêtre on voyait de la fumée qui sortait, des voisins sont venus avec des échelles pour évacuer les gens qui habitent au premier, [...] les gens criaient à l'aide, ils n'arrivaient pas à respirer" a témoigné Sarem.

"C'est vraiment un choc, on ne s'y attendait pas, [...] c'est mon gamin qui entendait des cris à 3 heures du matin qui est venu me réveiller", a raconté un autre habitant du quartier au micro de BFM Lyon. "C'est vraiment dramatique, c'est un choc".

Emilie Roussey