RMC

Incendie de la fourrière de Besançon: trois suspects en garde à vue

RMC
Le 31 décembre au matin, des malfaiteurs ont mis le feu dans l'enceinte de la fourrière à une voiture volée, laissant se propager les flammes.

Trois hommes suspectés d'être liés à l'incendie le 31 décembre de la fourrière municipale de Besançon, située dans le quartier sensible de Planoise, ont été interpellés et placés en garde à vue mardi matin. 

Le 31 décembre au matin, des malfaiteurs ont mis le feu dans l'enceinte de la fourrière à une voiture volée. Les flammes se sont propagées à plusieurs dizaines d'autres voitures, nécessitant l'intervention d'une quarantaine de pompiers. Près de 160 véhicules ont ainsi été détruits par les flammes.

Environ 300 personnes, clients et personnel, avaient également dû être évacuées d'un supermarché situé à proximité, endommagé par l'incendie. Dans leur fuite, les malfaiteurs avaient tiré des coups de feu au sol pour intimider une personne qui tentait de les poursuivre.

Les suspects, appréhendés à leur domicile dans le quartier de Planoise, mais aussi dans d'autres secteurs de Besançon par deux équipes du Raid ainsi que la Brigade de recherche et d'intervention de Dijon et de policiers de la sûreté départementale et de la police judiciaire, sont âgés d'une vingtaine d'années et connus de la police pour divers méfaits, a indiqué une source policière.

La rédaction de RMC (avec AFP)