RMC

Mort de Vanille: ce que l'on sait sur le mobile de la mère et son passage à l'acte

La petite Vanille, retrouvée morte dimanche à Angers dans un conteneur à vêtements, a été tuée par sa mère qui a expliqué avoir prémédité son passage à l'acte le jour du premier anniversaire de l'enfant.

La mort de la petite Vanille était préméditée. Sa mère a déclaré aux enquêteurs que c’est lorsqu’elle a appris qu’elle devait quitter le foyer qui l’hébergeait depuis un an qu’elle aurait décidé de passer à l’acte.

On en sait donc un peu plus sur le mobile de cette mère, ainsi que sur le déroulé de son passage à l’acte. Ce vendredi 7 février, jour du premier anniversaire de Vanille. Sa maman quitte le foyer où elle réside et l’emmène en poussette dans un parc de la ville.

Le président du conseil départemental dément toute négligence dans le suivi de cette mère

C’est là qu’elle étouffe la petite à l’aide de scotch avant de déposer son corps dans une benne à vêtements du quartier. Pendant sa garde à vue la mère de Vanille a expliqué aux enquêteurs qu’elle devait quitter le 10 février le foyer pour mère isolée qui l’hébergeait depuis un an. Une notification lui avait été faite le 3 décembre dernier.

C’est là qu’elle aurait décidé de passer à l’acte. Un geste impossible à prévoir selon le président du conseil départemental, qui dément toute négligence dans le suivi de cette mère fragile psychologiquement.

Il affirme que depuis un mois elle s’investissait de plus en plus pour Vanille, son comportement rassurait les personnes qui l’encadraient. Récemment le juge pour enfant avait donc élargi les créneaux de visite à sa fille.

Jean-Baptiste Bourgeon (avec J.A.)