RMC

Procès de La France Insoumise: Mélenchon refuse toute excuse aux policiers

RMC
Jean-Luc Mélenchon et cinq de ses proches sont jugés depuis ce jeudi matin au tribunal de Bobigny pour "rébellion" et "acte d’intimidation" dans le cadre de la perquisition au siège de La France Insoumise en octobre 2018. Le leader LFI reste égal à lui-même.

Seul à la barre pendant près de 2h30, Jean-Luc Mélenchon assume tout. La voix forte accompagnée parfois d'un sourire aux lèvres, il se comporte comme dans un meeting et n’hésite pas à couper la parole aux avocats. Parfois, il digresse, parfois il fait un cours d’histoire sans jamais répondre avec précision aux questions des avocats.

Aucune excuse 

"Présentez-vous des excuses aux policiers ?", lui demande calmement maître Éric Dupond-Moretti. Jean-Luc Mélenchon ne répond pas. L’avocat repose la question à 3 reprises. Jean-Luc Mélenchon ne lâche aucune excuse et préfère ironiser. "Reconnaissez-vous avoir pousser le procureur ?" lance une nouvelle fois Éric Dupond-Morreti. Là encore, c'est le même scénario.

Jean-Luc Mélenchon, les mains dans les poches, fait mine de ne pas se souvenir préférant mettre toute son énergie dans sa stratégie d’affrontement, celle d’un homme victime d’un procès politique.

Juliette Droz (avec M.T)