RMC

Réveillon du nouvel an: comment la police tente de limiter le nombre de voitures brûlées

Une voiture incendiée lors de la nuit de la Saint-Sylvestre.

Une voiture incendiée lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. - AFP

Chaque année, dans la nuit du nouvel an, des individus s'amusent à brûler des voitures. L'an dernier, 650 véhicules ont été brûlés en France, soit 48 de plus que lors du passage de 2015 à 2016. Depuis quelques jours, la police met en place des dispositifs pour limiter le nombre de véhicules incendiés.

C'est une "tradition" du réveillon de la Saint-Sylvestre dans certains quartiers: l'incendie volontaire de véhicules. L'an dernier, 650 véhicules avaient été brûlés (chiffre global pour toute la France), soit 48 de plus que lors du passage de 2015 à 2016. Pour prévenir ces incendies volontaires et limiter le risque de dégradations volontaires, un renfort des forces de l'ordre est prévu dans les quartiers les plus sensibles dimanche soir, jour du réveillon de la Saint-Sylvestre.

"Les véhicules épaves sont enlevés"

Mais les policiers n'attendent pas le 31 décembre pour agir, puisque des mesures ont été prises ces derniers jours. "Les véhicules épaves, qui sont souvent l'objet d'incendies volontaires, sont en train d'être enlevés partout sur le territoire pour prévenir les feux de véhicules, explique sur RMC Camille Chaize, la porte-parole de la police nationale. Il en est de même pour les containers poubelles. Avec les municipalités, des tournées sont organisées pour les vider et éviter des amoncellements de poubelles qui pourraient être mises à feu".

Le travail de prévention ne s'arrête pas là. "Les policiers font aussi respecter la législation sur les ventes d'alcool, poursuit Camille Chaize. L'objectif est de limiter au maximum les ivresses publiques manifestes et par là-même les bagarres et les agressions".

P. G. avec Claire Andrieux