RMC

Un Américain libéré après 23 ans de prison grâce à un podcast

Condamné pour meurtre en 2000, Adnan Syed a été libéré après 23 ans de prison. Dans l'affaire du meurtre de sa petite amie, un célèbre podcast américain "Serial" a mis en exergue les erreurs dans le dossier qui l'a condamné.

C’est l’histoire d’un lycéen de 17 ans à Baltimor qui, en 1999, a été accusé d’avoir assassiné sa petite copine, Ha Min Lee, parce qu’elle voulait le quitter. Il l’aurait étranglé dans sa voiture, puis il aurait appelé un copain pour l'aider à enterrer le corps dans les bois. Lequel copain a ensuite tout avoué à la police. C’est sur la base de ce témoignage accablant que Adnan Syed a été jugé au début de l’an 2000. Il a été alors condamné à la prison à vie, plus 30 ans, comme cela peut arriver dans le système américain, et ce bien qu’il ait toujours affirmé être totalement innocent, se disant victime de préjugés anti-musulmans.

Une camarade de lycée a bien affirmé qu'à l'heure du crime elle l’a vu à la bibliothèque, mais ce témoignage n’a pas été exploité, notamment pas par la propre avocate d’Adnan Syed. Le jeune lycéen a ensuite de nouveau été condamné en appel et il epuisé tous ses voies de recours. Il s’est retrouvé enfermé sans aucune chance de sortir un jour de prison.

Sauf qu’un podcast est venu le sauver. En 2014, une journaliste du journal de Baltimor, Sarah Koenig, consacre à l’affaire un long feuilleton radiophonique de douze épisodes d’une heure. Cela s’appelle “Serial” et c'est un incroyable succès: c’est le tout premier podcast qui sort de l’anonymat. En deux ans, il est téléchargé 100 millions de fois: un record absolu. Il a aussi inspiré un documentaire sur la chaîne HBO.

L'histoire d'une erreur judiciaire

Surtout, des dizaines de milliers d’auditeurs se passionnent pour l’affaire et se mettent à enquêter. On retrouve deux suspects. Parmi eux, un violeur en série. Un suspect crédible car la voiture dans lequel le meurtre a eu lieu a été retrouvé a coté de chez ses parents. Finalement, de nouvelles expertises ADN sont ordonnées: elles montrent que l’on ne retrouve aucune trace de l’ADN d’Adnan Syed. En même temps,on découvre des irrégularités dans l'enquête et dans la procédure.

>>> Réécoutez les podcasts de Nicolas Poincaré sur le site et l'appli RMC

Des millions d'américains sont alors persuadés que l’on a affaire à une terrible erreur judiciaire. En 2018, la condamnation a été annulée par un tribunal qui avait ordonné un nouveau procès, mais la Cour suprême du Maryland avait aussitôt annulé l'annulation. Finalement, alors que sa famille n’y croyait plus, une procureur la semaine derniere a demandé qu’il soit libéré.

Ce lundi, une juge a validé cette requête, Adnan Syed qui a aujourd’hui 40 ans est aussitôt ressorti libre du tribunal, acclamé par une foule d'auditeurs du podcast qui s'est déplacée par l'occasion. En l'attente d'un nouveau procès, il restera tout de même en résidence surveillée avec surveillance électronique. En même temps, Sarah Koenig a mis en ligne ce mardi un 13e et dernier épisode de "Serial" intitulé “Adnan is Out”. En Français, "Adnan est sorti".

Nicolas Poincaré avec MM