RMC

Une photographe française sort du silence et accuse Roman Polanski de l'avoir violée en 1975

Une Française a accusé vendredi Roman Polanski de l'avoir violée en 1975 en Suisse alors qu'elle avait dix-huit ans, dans un témoignage publié par le journal Le Parisien à quelques jours de la sortie du nouveau film du cinéaste.

Roman Polanski est accusé par une photographe française de l'avoir violée lorsqu'elle avait 18 ans. Selon le récit de Valentine Monnier, rapporté par Le Parisien, les faits se seraient déroulés à Gstaad en Suisse en 1975 lors de vacances au ski. Le cinéaste nie fermement tout viol par la voix de son avocat.

A l'époque, Valentine Monnier n'avait aucun lien avec le réalisateur alors âgé de 42 ans. Il lui aurait d'abord proposé de coucher avec lui, refus de de la jeune femme. Puis arrive le moment où celle qui n'a que 18 ans se retrouve seule dans le chalet avec le cinéaste.

"Je me suis dit, c'est Roman Polanski, il ne peut prendre le risque que cela se sache, il devra me tuer"

Roman Polanski se serait jeté sur elle, lui aurait arraché ses vêtements. Il aurait également tenté de lui faire avaler un cachet. "Il me roua de coups jusqu'à ma reddition puis me viola", écrit Valentine Monnier.

Elle lui aurait ensuite promis de ne rien dire. "Je me suis dit, c'est Roman Polanski, il ne peut prendre le risque que cela se sache, il devra me tuer", explique t-elle encore au Parisien.

En 1977, deux ans plus tard, Roman Polanski fuira la justice américaine qui le poursuivait pour le viol d'une adolescente de 13 ans. Aujourd'hui, il nie tout acte de viol sur Valentine Monnier.

Claire Checcaglini (avec J.A.)