RMC

Brunet & Neumann: les députés jouent-ils suffisamment le jeu de la transparence?

Les éditorialistes Eric Brunet et Laurent Neumann sont revenus ce jeudi matin sur une étude publiée par un organisme indépendant sur la transparence des députés. Tout n'est pas encore parfait.

Selon une étude menée par le projet Arcadie, un organisme indépendant, seuls 61 députés sur 577 ont véritablement pris le temps de mettre à jour leur déclaration d'intérêts. Cette obligation étant censée permettre une meilleure transparence de la vie parlementaire. Les mauvais élèves, quant à eux, n'ont pas été sanctionnés. Que penser de ces manquements ? 

Laurent Neumann note dans un premier temps que ce devrait plutôt être le travail de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. "C'est leur travail ! Ca me fait penser à la commission des comptes de campagne qui n'a aucun pouvoir de sanction. Du coup ça ne sert qu'à peu de choses !"

Eric Brunet estime que l'on est en retard sur notre époque concernant les privilèges des politiques. "Sur la philosophie qui prévaut en France, on a pris du retard. Une tradition un peu monarchique. En Allemagne, un ministre quand il traverse une ville il n'a pas 25 motards etc.."

Bourdin direct