RMC

"Bullshit", "côté obscur"... Gérald Darmanin et sa com' très imagée

PRESIDENT MAGNIEN - Face à Jean-Jacques Bourdin, Gérald Darmanin avait préparé sa défense... tout en expressions imagées.

Gérald Darmanin était l'invité, ce lundi de Jean-Jacques Bourdin, et s'expliquer autour de deux affaires à caractère sexuel dans lequel son nom est cité. Le ministre de l'Action et des Comptes publics avait sans doute travaillé sa communication pour clamer son innocence en choisissant une expression: "Bullshit" qu'il a répété cinq fois durant l'interview. 

Gérald Darmanin a affirmé: "Les yeux dans les yeux n'avoir jamais abusé d'aucune femme ni de son pouvoir." C'est risqué quand on sait à quel point l'expression est associée à Jérôme Cahuzac.

Mais l'ex-Républicain adore les expressions imagées et il en a offert une par réponse: "J'ai l'impression que Laurent Wauquiez est passé du côté obscur de la force", "Il a voulu faire le malin comme disent les jeunes", "Comme quoi, il faut savoir tourner 7 fois sa langue dans sa bouche", "Ma grand-mère disait que j'étais tranquille comme Baptiste quand j'étais petit, alors je suis tranquille comme Baptiste", "Il faut mieux faire de la dentelle que de la grosse Bertha"... 

B.M avec Bourdin Direct