RMC

DSK peut-il encore rêver à 2012?

-

- - -

Ça parait compliqué, mais pas impossible. Des révélations de la presse américaine font état de sérieux doutes quant aux accusations de viol contre DSK. Légalement, il peut encore rêver à 2012. Et politiquement ?

Légalement, Dominique Strauss-Kahn a jusqu’au 13 juillet pour déposer sa candidature à la primaire socialiste. Evidemment il y a déjà beaucoup de candidats, notamment Martine Aubry, avec laquelle il est en principe lié par un pacte. Et puis évidemment, la réputation de DSK est entachée. Il y a manifestement eu relation sexuelle avec la femme de chambre. Des traces de sperme ont été retrouvées. Et même si ce rapport sexuel a été consenti, la France entière connaît désormais son « appétit sexuel ».

Imaginons la revanche que constitueraient une campagne et une élection

Cela gêne-t-il tant que ça les Français ? La réponse leur appartient. Imaginons une seconde la revanche que constitueraient une campagne présidentielle et une élection. Quels sont les ressorts d’un homme jeté à terre ? Quelle pourrait être son envie de revanche ? Quels sont les vrais secrets de Nafissatou Diallo ? Peut-il y avoir eu un complot ? Quelle va être la réaction des socialistes ? Vont-ils vouloir en faire un héros ? Le soutenir ? L’accompagner dans sa revanche ? Renoncer aux primaires ? Dans tous les cas, même s’il n’est pas candidat, il va jouer un rôle majeur dans la campagne présidentielle. Ce vendredi 1er juillet, toutes les cartes politiques sont rebattues. Encore une fois.

Christophe Jakubyszyn, directeur de la Rédaction