RMC

Européennes: Marine Le Pen en passe de réussir son pari?

A un peu plus d'une semaine des élections européennes, la présidente du Rassemblement national participe cet après-midi à un meeting en plein air à Milan, en Italie. Marine Le Pen souhaite ainsi pour rallier le plus de soutiens et constituer un groupe nationaliste solide.

La campagne du Rassemblement national aux élections européennes passe par l'Italie ce samedi. Marine Le Pen sera à Milan au côté de Matteo Salvini et d'autres représentants de mouvements nationalistes européens. Objectif: rallier le plus de soutiens et constituer un groupe nationaliste solide, l'ENL (Europe des Nations et des Libertés). Marine Le Pen pourrait ainsi assumer le leadership du camp eurosceptique.

Un pari qu'elle est en passe de réussir. Dès le 26 mai, la patronne du Rassemblement National pourrait former un groupe nationaliste au Parlement européen avec une centaine de députés contre 36 aujourd'hui, venus de 13 ou 14 pays différents et ainsi incarner la 3e force politique de l'hémicycle.

Salvini en tête d'affiche

Autour de Marine Le Pen, une tête d'affiche: Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur italien et les seconds couteaux européens: Slovaques, Estoniens, Finlandais ou Danois.

Le RN les a ralliés au prix d'une tournée européenne, ponctuée par la démonstration de force prévue à Milan, à une semaine du scrutin. Mais sur la photo de famille, manquent l'AFD allemande, les nationalistes polonais mais aussi Viktor Orban. Le premier ministre hongrois estime ne rien avoir en commun avec Marine Le Pen. Pire, il fustige la réputation sulfureuse du Rassemblement National hors de France. 

Paul Barcelonne avec Paulina Benavente