RMC

Fillon évoque le risque d'une élimination au 1er tour en 2012

François Fillon.

François Fillon. - -

François Fillon évoque, dans un entretien à paraître mercredi dans Le Maine Libre, un risque d'élimination de la droite au premier tour de l'élection présidentielle de 2012 en cas de multiplicité de candidatures crédibles.

Le Premier ministre français ajoute que le programme du Front national est absurde et que la droite gouvernementale et le centre refuseront toute alliance avec ce parti.

"Le plus grand danger pour la majorité, c'est la division. Imaginez qu'il y ait plusieurs candidats crédibles de la droite et du centre. C'est prendre le risque que la droite ne soit pas au second tour", déclare le chef du gouvernement.

"Mais je ne crois pas qu'il y aura une telle division", poursuit-il.

Concernant le FN, qui menace la droite selon plusieurs sondages récents, il estime que "l'immense majorité des hommes et des femmes qui composent la droite et le centre réagiront de la même façon que par le passé, en refusant les alliances avec les extrêmes".

"Il y a trop de différences de valeurs et le programme économique et social de l'extrême droite est au-delà de l'absurdité : la sortie de l'euro, la fermeture des frontières, tout cela n'a vraiment aucun sens", poursuit François Fillon.

REUTERS