RMC

François Bayrou ministre de la Justice: "il ne tient pas sa promesse faite aux Palois"

François Bayrou a été nommé ministre de la Justice du premier gouvernement d'Emmanuel Macron. En raison de la loi sur le non cumul des mandats, il va donc devoir quitter la mairie de Pau. Sur place, les réactions sont diverses et nombreuses car, en novembre dernier, celui-ci avait promis qu'il n'abandonnerait pas la ville.

L'Elysée a prévenu, quelques heures après l'annonce du gouvernement, les ministres vont devoir, sous un mois, "démissionner des exécutifs locaux qu'ils dirigent". Parmi ces ministres, François Bayrou, nommé ministre d'Etat en charge de la Justice, va donc devoir quitter le poste de maire de Pau. Pourtant, le nouveau Garde des Sceaux avait toujours dit qu’il "resterait aux côtés de ses administrés pour les servir". Dès lors, sur place, et alors que François Bayrou est justement attendu à Pau ce vendredi, les avis sont partagés.

"Je trouve qu'il a lâché les Palois. Ce n'est pas bien", estime cette habitante. Et une autre d'ajouter: "Ici, à Pau, il sera remplacé parce qu'il a quand même lancé tous les programmes tandis qu'au ministère je crois qu'il a beaucoup à faire". Mais faut-il parler de "trahison"? François Bayrou a-t-il "lâché" ses administrés? Jean-Paul Brin, le maire-adjoint de Pau, justifie la démarche du nouveau Garde des Sceaux: "Jamais il ne s'est interdit d'avoir des fonctions ministérielles et qu'il se réservait d'agir dans l'intérêt de la France".

De son côté, le chef de file de l’opposition à la mairie de Pau, Jérôme Marbot, est agacé par de changement de stratégie. Pour lui, François Bayrou ne tient tout simplement pas ses promesses: "Lorsqu'on veut être le porteur d'une loi sur la moralisation de la vie publique, il faut d'abord commencer par tenir ses promesses. En l'occurrence, là, il ne tient pas celle qu'il a faite aux Palois".

M.R avec Jean-Wilfrid Forquès