RMC

Grèves: "Cette culture du conflit est trop importante" selon le député Mathieu Lefèvre

Député de la majorité, Mathieu Lefèvre appelle les grévistes à la "responsabilité", dans "Apolline Matin" ce lundi sur RMC et RMC Story.

Après les contrôleurs SNCF, les médecins généralistes. Cette période de fêtes de fin d’année est marquée par plusieurs mouvements de grève, qui perturbent le quotidien des Français. Dans "Apolline Matin" ce lundi sur RMC et RMC Story, le député de la majorité Mathieu Lefèvre déplore le timing de ces mobilisations.

"J’appelle à la responsabilité. Ce n’est pas irresponsable, on a le droit de faire grève et c’est bien légitime que les médecins puissent le faire. En revanche, le faire maintenant, dans la période la plus difficile de l’année, avec cette triple épidémie, ça risque de faire peser sur notre système de soins une difficulté supplémentaire", explique l’élu du Val-de-Marne.

"Les cheminots ont choisi le pire moment pour faire grève, pour utiliser tous les leviers à leur disposition, souligne Mathieu Lefèvre. Ça a certes peut-être marché, mais dans l’opinion publique, il n’y a pas grand-monde pour soutenir des gens qui vous empêchent d’aller voir votre famille à Noël. Le droit de faire grève, ce n’est pas le droit de gâcher la fête, ni de gâcher les fêtes.

"Le gouvernement ne craint pas les mouvements sociaux"

Face à ces grèves qui se multiplient, sans passer par les centrales syndicales, le gouvernement pourrait chercher à renforcer le dispositif de continuité des services publics. "Le gouvernement ne craint pas les mouvements sociaux, assure le député Renaissance. Ce qu’il craint, au contraire, c’est la destruction de notre modèle social, qui a vocation à mourir d’inanité si on ne fait rien pour lui, si on ne réforme pas. J’en appelle toujours à privilégier le dialogue social plutôt que le conflit et cette culture du conflit qui, dans notre pays, est trop importante depuis des années. On ne peut pas vivre dans un pays dans lequel on a la culture du conflit permanent."

LP