RMC

Incident raciste à l'Assemblée: Macron "heurté" par des "mots intolérables" selon son entourage

Emmanuel Macron à l'Elysée le 26 octobre 2022

Emmanuel Macron à l'Elysée le 26 octobre 2022 - Ludovic MARIN / AFP

Selon l'entourage d'Emmanuel Macron, le président de la Répulique a été "heurté" par les "mots intolérables" proféré lors de l'incident raciste à l'Assemblée nationale, ce jeudi.

Emmanuel Macron est "heurté" par les propos "intolérables" lancés jeudi par un député du Rassemblement national et exprime son soutien au député de La France insoumise Carlos Martens Bilongo "insulté", a indiqué jeudi soir l'entourage du chef de l'Etat.

"Le Président est heurté par ces mots qui dans l'hémicycle comme hors de l'hémicycle sont intolérables. Soutien au parlementaire insulté", a-t-on précisé de même source.

L'entourage du chef de l'État souligne que la LFI dénonce le racisme du RN à juste titre, mais refuse toujours de dire qu'ils n'acceptent pas les voix des députés RN sur leurs motions de censure.

"Le racisme n'a pas sa place dans notre démocratie pour Borne"

Plus tôt dans la journée, Elisabeth Borne a dénoncé "le racisme (qui) n'a pas sa place dans notre démocratie", estimant que "naturellement", le bureau de l'Assemblée nationale "devra prendre des sanctions".

Le député de Fournas, soutenu par son groupe, a admis devant la presse avoir prononcé ces mots: "Qu'il retourne en Afrique". Mais il a catégoriquement nié tout caractère raciste, parlant d'une "manipulation de LFI" visant à lui prêter des "propos dégueulasses" et estimant parler du bateau SOS méditerranée recueillant des migrants.

Le député Carlos Martens Bilongo, à la tribune au moment de l'incident, a estimé que les élus RN "tordent les mots pour justifier l'injustifiable" et se dit "tellement triste" d'être "renvoyé à sa couleur de peau". "Cela aurait-il été plus acceptable" que les propos du RN soient adressés "aux réfugiés du bateau de SOS Méditerranée en situation critique?", s'est-il interrogé dans un communiqué après les justifications avancées par le RN. Un rassemblement en soutien au député insoumis sera organisé par LFI aux abords du Palais Bourbon vendredi à 13H00.

MM avec AFP