RMC

Joly: «Nous les nègres, les bougnoules, les Norvégiennes ménauposées...»

-

- - -

Pour son dernier meeting de campagne au Cirque d'hiver à Paris, la candidate écologiste Eva Joly a voulu adresser un message à Marine Le Pen et à ses électeurs: «Nous sommes chez nous, nous les métèques venus faire la France» a-t-elle dit.

Eva Joly a tenu mercredi soir son dernier meeting de campagne au Cirque d’hiver à Paris devant 2.000 militants. La candidate écologiste en a profité pour de nouveau s’en prendre à la candidate du Front National Marine Le Pen. Elle lui a adressé ce message : « Nous sommes chez nous, nous les Français et les Françaises, métèques venus des quatre coins du monde pour faire la France. Nous les métis et les immigrés, qui travaillons sur les chantiers, nous cassant le dos pour ériger des bâtiments, nous sommes chez nous. Nous les nègres, bougnoules, youpins, norvégiennes ménopausées, nous sommes la liberté d'aimer, l'égalité devant la loi, la fraternité ».

«Je n'ai pas l'habileté de ceux qui ont fait carrière dans les allées du pouvoir»

Créditée de 1 à 3% d’intentions de vote au 1er tour, Eva Joly a également reconnu des erreurs qu'elle a toutefois présentées comme la rançon de ses qualités. « Mon sens éthique est plus développé que mon sens tactique, je le concède. Mon esprit de révolte est plus vif que mon esprit de discipline, je le confesse (…). Je n'ai donc pas l'habileté de ceux qui ont fait carrière dans les allées du pouvoir. Je n'ai ni leur prudence dans l'expression, ni leur virtuosité dans la manœuvre. Pour cela j'ai été moquée, raillée, tournée en ridicule, montrée du doigt, présentée comme une écervelée qui décidément n'était pas à sa place », a-t-elle ajouté.

La Rédaction avec Céline Martelet