RMC

La "lettre au peuple français" de Sarkozy

-

- - -

Le président-candidat Nicolas Sarkozy a présenté ce jeudi une "lettre au peuple français" de 34 pages, tirée à plusieurs millions d'exemplaires et qui leur sera adressée "à partir d'aujourd'hui".

Lors de la conférence de presse de présentation de son projet chiffré, Nicolas Sarkozy a annoncé la parution d’une "lettre au peuple français" de 34 pages, "tirée à plusieurs millions d'exemplaires".

Distribuée, numérisée, enrichie…

Selon l’entourage du président-candidat, la lettre sera tirée à 6 millions d'exemplaires, distribuée par élus et militants lors d'une grande opération de mobilisation militante et de porte-à-porte, de ce vendredi 6 avril jusqu'au premier tour de la présidentielle le 22 avril.
La lettre est également numérique, enrichie de textes, photos, vidéo, infographie. Elle sera aussi distribuée comme livre numérique, gratuit, envoyée par e-mail, sur Facebook et Twitter.

« Mes chers compatriotes… »

En une, Nicolas Sarkozy écrit à la main: "Mes chers compatriotes, il n'est rien de plus beau en démocratie que l'amour de son pays."
Quelques têtes de chapitres: "Je veux m'adresser à vous sans aucun intermédiaire", "Un monde nouveau est en train de naître", "Vivre en sécurité dans un monde ouvert", "L'Europe est un continent ouvert, elle ne doit pas être un continent passoire", "Je veux rétablir le sens de la responsabilité", "Un nouvel élan Jules Ferry pour l'école", "Présider, c'est prendre des décisions", et aussi des chapitres sur la justice, la mondialisation, la formation professionnelle, la fiscalité, les emplois industriels, les territoires ruraux.

« Rendez-vous par milliers le 15 avril à la Concorde »

Le président-candidat a par ailleurs donné rendez-vous à ses soutiens le dimanche 15 avril place de la Concorde à Paris, une semaine avant le premier tour présidentiel et le même jour qu'un meeting du socialiste François Hollande au Château de Vincennes.
Assurant, au cours de la présentation de son projet chiffré, sentir une "mobilisation", une "vague", il a ajouté: "j'appelle tous ceux qui se retrouvent dans les idées, le projet, les valeurs que je défends à se retrouver le 15 avril prochain dans l'après-midi sur la place de la Concorde à Paris. […] Je leur donne rendez-vous par milliers et par milliers".

La Rédaction, avec AFP