RMC

Le camp Macron en tête des intentions de vote: "On a envie de voir d'autres gens"

Un sondage de l'institut Elabe montre que l'alliance La République en marche-Modem est en tête des intentions de votes avec 29% des suffrages, devant Les Républicains (23%) et le Front national (17%). RMC s'est rendue dans la 12e circonscription de Paris où les électeurs assument leur besoin de changement.

Les Français semblent avoir aussi fait le choix du renouveau pour leurs députés. Un sondage Elabe place en effet le camp Macron en tête des intentions de vote avec 29% des suffrages, devant les Républicains (23%) et le Front national (17%) pour le premier tour des élections législatives ce dimanche.

RMC est allée à la rencontre des électeurs de la 12e circonscription de Paris où Philippe Goujon député maire Les Républicains affronte 15 candidats. Des visages nouveaux pour la plupart, des listes qui séduisent Paul: "Forcément, on a envie de changement. On a le haut-le-cœur devant les affaires, donc il y a une nécessité de renouvellement derrière".

Dominique, elle, a toujours soutenu Philippe Goujon, mais cette fois, son choix est fait, elle votera pour une liste avec un candidat jamais élu: "Les barons parisiens ça suffit! Ils veulent être partout, mais on a envie de voir d'autres gens! Le cumul, ce n'est plus possible".

Des candidats néophytes, un risque?

Mais ce renouveau politique pour une élection législative présente des risques selon Olivier Rouquan, politologue et auteur de "En finir avec le président": "Le premier risque, c'est que les députés néophytes soient très nombreux et donc que cette masse soit un peu désorganisée, qu'il y ait des couacs".

Au total, 7.877 candidats (ils étaient 6.541 en 2012) se disputeront 577 circonscriptions au premier tour, ce dimanche. Après les Français de l'étranger le 4 juin et une partie de l'outre-mer samedi, la grande majorité des électeurs est convoquée aux urnes dimanche en métropole.

Céline Martelet et Alice Froussard (avec P.B..)