RMC

Le parquet menace en cas de diffusion des résultats avant 20h

Le parquet menace de poursuites en cas de diffusion des résultats avant 20H00

Le parquet menace de poursuites en cas de diffusion des résultats avant 20H00 - -

Le procureur de Paris a averti jeudi que la police serait saisie systématiquement et sur le champ en cas de publication prématurée de sondages ou d'estimations des résultats du premier tour de l'élection présidentielle dimanche.

Réagissez dès maintenant sur RMC TALK en cliquant ICI

Diffuser les résultats de l'élection avant 20h dimanche sera passible de sanction. C'est en tout cas la mise en garde du procureur de la République de Paris. Ce dernier a menacé de poursuites immédiates en cas de publication prématurée.

Le journal Libération a donné rendez-vous à ses lecteurs sur son site internet à 18h30 dimanche, une heure et demie avant la fermeture des bureaux de vote. Les possibilités de publication prématurée de résultats sont démultipliées cette année par l'importance prise par les réseaux sociaux.

Le procureur annonce qu'il a mis en place un dispositif. « En concertation avec la police judiciaire parisienne, un dispositif a été arrêté permettant au parquet de Paris, en cas de violation de cette interdiction, de saisir immédiatement pour enquête la Brigade de Répression de la Délinquance à la Personne (BRDP) », dit le procureur de la République à Paris, François Molins dans un communiqué.
Il rappelle que la publication de sondages est interdite à compter de vendredi à minuit et le jour du scrutin, par voie de presse, sur internet et sur les réseaux sociaux. L'infraction est punie d'une amende maximale de 75.000 euros.

La Rédaction avec Reuters