RMC

Législatives: "Aucune magouille" sur les chiffres selon Guérini, qui tacle "l'enfumage" de la Nupes

Stanislas Guérini a répondu ce lundi sur RMC-BFMTV aux accusations de la Nupes d'avoir tronqué les chiffres officiels du premier tour qui placent la majorité présidentielle en première position d'une courte tête.

Qui a terminé en tête du premier tour des élections législatives? Bataille de chiffres entre la gauche et la majorité présidentielle ce lundi. Alexis Corbière et les candidats de la Nupes, l'union de la gauche, accusent le ministère de l'Intérieur de diffuser dans leurs résultats définitifs des résultats tronqués. Certains candidats soutenus par la Nupes, notamment dans les Outre-Mer, ont été comptabilisés en tant que "divers gauche" comme l'explique Alexis Corbière, élu dès le premier tour en Seine-Saint-Denis.

"Darmanin recommence! Ces chiffres sont faux", a lancé Alexis Corbière sur RMC ce lundi matin. "Il nous supprime des candidats, sans aucun doute". Stanislas Guérini, candidat "Ensemble" et ministre de la Fonction publique, a répondu à ces accusations face à Apolline de Malherbe ce lundi sur RMC-BFMTV.

"Tout ça est une forme d'enfumage, de volonté systématique de créer la polémique sur tout"

"C'est quand même savoureux", réagit Stanislas Guérini. "Jean-Luc Mélenchon disait qu'il y avait 500 candidats Nupes qualifiés ce sera en réalité 400. Je veux bien qu'il nous dise qu'on trafique les chiffres, il est celui qui hier vient dire n'importe quoi sur le résultat de cette élection. Il n'y a aucune magouille là-dedans. Les chiffres sont connus, sont publiés circonscription par circonscription".

"C'est une affaire de nuançage, tout ça est une forme d'enfumage, de volonté systématique de créer la polémique sur tout, estime Stanislas Guérini. Si on pouvait retrouver du calme et de la rationalité et parler des vrais sujets. C'est ça qui devrait compter, pas les outrances et invectives systématiques de Jean-Luc Mélenchon".
J.A.