RMC

Marc Simoncini: "La démarche de Macron est vraiment novatrice"

Marc Simoncini, PDG de la marque de lunettes Sensee, ce lundi.

Marc Simoncini, PDG de la marque de lunettes Sensee, ce lundi. - RMC

Le fondateur de Meetic et de Sensee, Marc Simoncini, qui a publiquement apporté la semaine dernière son soutien à Emmanuel Macron et à son nouveau mouvement politique, baptisé "En marche!", est venu expliquer sa démarche sur RMC ce lundi.

Après le lancement en grande pompe de son mouvement En marche!, Emmanuel Macron s'offre le soutien de plusieurs personnalités publiques issues de la société civile. Parmi celles-ci, le chef cuisinier Thierry Marx, ou le fondateur de Meetic, Marc Simoncini, qui était l'invité de RMC ce lundi. Si le PDG de la marque de lunettes Sensee, a décidé de rallier ce nouveau mouvement, c'est parce qu'il considère qu'Emmanuel Macron est le seul qui parle "au monde des entrepreneurs":

"C'est une démarche vraiment novatrice", s'est réjoui Marc Simoncini sur notre antenne. "C'est l'idée de dire: on va prendre des gens de la société civile - dont je fais partie, dans le secteur de l'entreprenariat - et on va écouter leur avis, on va créer une espèce de forme de politique un peu différente de ce qu'il s'est passé jusqu'à présent. On va demander aux Français ce qui les touche, quels sont leurs problèmes, qu'est-ce qui les intéresse. On va synthétiser tout ça et on va essayer de créer une espèce de plateforme".

"Je suis là pour donner des idées"

Mais pour Marc Simoncini, hors de question pour autant de s'engager politiquement dans ce laboratoire d'idées:

"En en parlant, de fait, j'y participe. Mais moi, je suis là pour donner des idées, si j'en ai, sur un univers qui est précis, qui est le mien. Mais absolument pas sur un univers politique général", a-t-il assuré.

Si ce chef d'entreprise a choisi de s'impliquer dans En marche!, c'est parce qu'il estime que le système politique actuel est verrouillé:

"Les gens comme moi, qui sont de la société civile, n'en peuvent plus de ce système-là", a-t-il affirmé sur RMC. "On sait qu'il est stérile, qu'aucune réforme ne peut être votée dans ce pays, puisque systématiquement, elle est de droite ou elle est de gauche, elle contestée par 50% des gens. Donc vous ne pouvez rien faire, à part un consensus qui fait que, finalement, rien n’avance".

Si Marc Simoncini estime que le locataire de Bercy a de quoi apporter une nouvelle dynamique, il refuse néanmoins de se laisser récupérer politiquement. "Je soutiens Emmanuel Macron mais pas les [hommes politiques] que soutiendrait Emmanuel Macron, quels qu'ils soient", a-t-il prévenu.

C. P.