RMC

Moscovici: « Un signe très fort que DSK va vers la candidature »

Le député PS du Doubs, Pierre Moscovici, sur BFMTV et RMC

Le député PS du Doubs, Pierre Moscovici, sur BFMTV et RMC - -

Invité ce mercredi de Bourdin Direct, Pierre Moscovici estime que le souhait d'Anne Sinclair de ne pas voir Dominique Strauss-Kahn se représenter à la tête du FMI constitue un pas important vers une candidature pour 2012.

Le député PS du Doubs Pierre Moscovici, soutien affiché de Dominique Strauss-Kahn, a réagi ce mercredi matin aux révélations du magazine Le Point, dans lequel l'épouse du directeur du FMI indique qu'elle « ne souhaite pas » que celui-ci brigue un deuxième mandat à la tête de l'institution monétaire : « Je pense que c’est un signe très fort qu’il va vers la candidature », estime Pierre Moscovici. « C’est un couple très uni, l’avis d'Anne Sinclair importe énormément. Et personne ne peut penser que cette phrase n’a pas été travaillée, pensée. Je ne crois pas que ce soit une phrase de hasard (..). Moi je m’en réjouis, parce que je crois que ce pays qui est dans une crise très profonde (...) a besoin que la gauche lui offre des solutions et Dominique Strauss-Kahn est le mieux à même à gauche d'offrir des solutions à ce problème-là ».
Questionné sur la probabilité que l'actuel patron du FMI soit candidat aux primaires socialistes pour 2012, Pierre Moscovici estime « qu'on est à 80% ».

« Qu’il aille vers la candidature, pour tous les socialistes, me paraît une bonne nouvelle. Et ce que je demande, c'est que ce soit commenté respectueusement, notamment au sein de notre parti. On a un candidat très fort, ne l'abîmons pas », réclame-t-il.

Pour écouter le podcast intégral de l'interview de Pierre Moscovici chez Jean-Jacques Bourdin, cliquez ici.

La Rédaction