RMC

Municipales: "La circulaire Castaner est une forme de trucage", dénonce l'opposition

-

- - -

La circulaire Castaner prévoit de ne pas attribuer de nuance politique aux communes de moins de 9000 habitants pour les élections municipales du 15 et 22 mars prochains.

La circulaire Castaner a été discrètement envoyée à tous les préfets de France au début du mois. Un texte qui modifie profondément la manière dont les résultats des municipales des 15 et 22 mars seront rendus public par les autorités.

Avec cette circulaire, la couleur politique des candidats n'apparaîtra pas dans les résultats nationaux pour les communes de moins de 9000 habitants. Ce seuil était de 1000 habitants auparavant. Alexandre Nianchi est candidat à Lagnieu, 7500 habitants dans l'Ain. Il fait partie des trois élus Les Républicains qui ont déposé un recours: "On ne tiendra plus compte du vote de la France rurale. Là on vient encore une fois expliquer aux gens qui sont en dehors des métropoles urbaines qu'on ne tiendra plus compte de leur avis".

Le recours examiné vendredi

Objectif selon le numéro 2 de l'association des maires de France: déformer les résultats. André Laignel maire PS d'Issoudun dans l'Indre dénonce même un "trucage": "C'est en définitive une forme de trucage tout simplement parce que LREM est plus implanté dans les zones urbaines".

Cerise sur le gâteau pour l'opposition: l'apparition pour ce scrutin d'une catégorie divers centre pour les listes dont au moins un candidat est soutenu par la République en Marche ce qui conduira inévitablement selon les spécialistes à gonfler les résultats de la majorité.

Le recours des élus les Républicains sera examiné ce vendredi par le Conseil d'Etat.

Pierrick Bonno