RMC

Piégé, Dupont-Aignan traite Sarkozy de "catastrophe ambulante"

Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan - -

Le candidat à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan estime que "Sarkozy est une catastrophe ambulante" tandis que "Hollande est un mec bien", dans un enregistrement téléphonique où le souverainiste s'est fait piéger par l’imitateur Gérald Dahan sur la radio "Rire et Chansons".

Cet enregistrement téléphonique a été réalisé dans le cadre des canulars que Gérald Dahan signe pour la radio "Rire et Chansons". Croyant s'adresser à Eric Cantona, imité par l'animateur, Nicolas Dupont-Aignan dit : « Je n'ai absolument pas confiance en Sarkozy qui est une catastrophe ambulante. C'est dramatique, dramatique, dramatique... ».

« Hollande, c'est un mec bien au fond »

Relancé par le "faux Cantona", qui estime que le Chef de l’Etat « est une crapule », Nicolas Dupont-Aignan acquiesce : « Moi je le pense aussi. Je ne serai jamais un rabatteur de Sarkozy, poursuit-il. Je préfère mourir que ça. Si Sarkozy est réélu, ça finira dans le sang après, ça finira dans la rue. Tu vois le pays supporter encore Sarkozy cinq ans ? », ajoute-t-il avant de passer en revue les autres prétendants à la présidentielle : « François Hollande, c'est un mec bien au fond. Le pansement Hollande est bien mieux que le pansement Sarkozy ».

« Bayrou, c'est mieux que Sarkozy »

« Je pense qu'on est à la veille d'une immense révolution. Ce monde est pourri jusqu'à la moelle. Bayrou, c'est mieux que Sarkozy. Il n'y a pas photo [...] Bayrou n'est pas lié au fric. C'est un paysan au sens noble [...] Bayrou connaît mieux la France qu'Hollande. Bayrou a un côté Mitterrand. Hollande est plus un politicien. […] Je n'aime pas le Front National. Marine est mieux que la presse ne le dit mais elle est prisonnière du Front National », dit encore le député.

Dahan viré de "Rire et Chansons"

La direction des programmes de "Rire et Chansons" a refusé de diffuser cet enregistrement sur ses ondes, estimant qu’il « n'était pas drôle et ne respectait pas la ligne éditoriale de la station. […] S'estimant censuré, Gérald Dahan a décidé de le divulguer aujourd'hui, de son propre chef, sur plusieurs médias et réseaux sociaux, et ce, en totale contradiction avec les engagements contractuels souscrits », ajoute la radio, qui a confirmé ce mercredi la « fin de collaboration à effet immédiat » avec l'imitateur.

La Rédaction, avec AFP