RMC

Primaire: "Hollande a toutes les clefs en main pour la gagner et gagner ensuite la présidentielle"

Ces derniers jours, la tension est à son comble au sein du Parti socialiste même si, ce lundi, François Hollande et Manuel Valls ont joué la carte de l'apaisement. Mais ces atermoiements envoient un mauvais signal aux électeurs et aux militants, comme les jeunes du MJS des Hauts-de-Seine qui espèrent que la gauche va se ressaisir.

Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche, Jean-Luc Bennahmias et François de Rugy. Pour le moment voici la liste de ceux qui sont inscrits à la primaire de la gauche. Une liste à laquelle pourrait s'ajouter François Hollande et Manuel Valls. Dès lors, la majorité est même au bord de l'explosion. Et ces tensions envoient un mauvais signal aux électeurs et aux militants, comme les jeunes du MJS des Hauts de Seine qui espèrent que la gauche va se ressaisir.

"Je le dis sans aucun tabou: la gauche est déjà suffisamment divisée pour qu'on ait besoin en plus de se diviser sur des querelles de personnes", s'énerve Nawel. Son espoir: que Manuel Valls renonce à se présenter si François Hollande est candidat. "Ces deux hommes-là ne peuvent pas s'affronter devant les Français, ce n'est pas possible, estime-t-elle. J'espère donc que le Premier ministre va revenir sur ses propos, qu'il ne sera pas candidat, qu'il soutiendra le président et que les primaires de la gauche se dérouleront dans un cadre apaisé".

Car pour ces militants, à cinq mois de la présidentielle, seul François Hollande est capable de rassembler la gauche. "Il a toutes les clefs en main pour gagner cette primaire et ensuite gagner l'élection présidentielle, pronostique ce jeune sympathisant. J'espère vraiment qu'il présentera sa candidature". C'est pourquoi, ce mardi soir, ces militants seront à la Bellevilloise, à Paris, pour le lancement d'un mouvement civil et syndical pour soutenir la candidature du chef de l'Etat.

M.R avec Juliette Droz