RMC

Primaire PS : A vos marques, prêts... votez !

« Les coulisses de la politique » du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC, avec Christophe Jakubyszyn.

« Les coulisses de la politique » du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC, avec Christophe Jakubyszyn. - -

Premier tour des primaires socialistes ce dimanche. Mode d'emploi de ce scrutin sous haute surveillance.

D'abord il faut se rendre sur le site des primaires socialistes pour connaitre le bureau de vote le plus proche de chez vous. Il suffit de renseigner votre code postal et votre commune. Si vous n'avez pas Internet, il y a aussi un numéro de téléphone: 0825 05 2012. Il ne vous reste plus qu'à aller voter dimanche, entre 9h et 19h partout en France. Comme dans chaque scrutin, il suffit de prendre une enveloppe et un bulletin puis vous passez dans l'isoloir. Il vous reste ensuite à émarger en face de votre nom et à mettre votre enveloppe dans l'urne. Et n'oubliez pas le tronc ! Car oui il y aura un tronc pour mettre la pièce (1euro minimum) comme à la messe !

Un scrutin scruté de près

Le souvenir du congrès de Reims en 2008, où l'élection entre Martine Aubry et Ségolène Royal s'était jouée à une poignée de voix, a laissé de mauvais souvenirs aux Français mais aussi aux socialistes. Tous les candidats essaient donc d'avoir des militants fidèles dans les 9 000 des bureaux de vote. Une seule candidate y est parvenu: Martine Aubry. Elle a donc mobilisé 9 000 personnes pour veiller au bon déroulement du scrutin. On se méfie notamment beaucoup dans l'entourage de la candidate des fédérations des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, très favorables à François Hollande. Les cinq autres candidats ne disposeront pas d'un mandataire dans chaque bureau. Ils ont demandé à leurs représentants de voter le matin dans un bureau puis de passer dans un autre l'après-midi pour vérifier que tout se passe bien. Les "hollandais", comme on dit, ont repéré 50 bureaux de vote tests dans 20 départements, officiellement pour suivre les évolutions... Mais j'ai surtout l'impression que ce ne sont pas les bureaux où l'on a le plus confiance dans le camp de François Hollande !

De gros moyens pour éviter la fraude

Celle des Bouches-du-Rhône, ou celle du Nord, bastion de Martine Aubry par exemple. Le PS a décidé de court-circuiter l'échelon départemental. Au moment du dépouillement donc, les présidents des 9000 bureaux de vote enverront directement les résultats rue de Solferino. D'abord par téléphone grâce un à serveur vocal, puis le PV sera scanné par un stylo électronique muni d'une caméra capable d'enregistrer 100 images/secondes qui a couté 300 000 euros !

Écoutez ci-dessous « Les coulisses de la politique » de ce vendredi 7 octobre 2011 sur RMC avec Christophe Jakubyszyn et Jean-Jacques Bourdin :

Christophe Jakubyszyn