RMC

Rythmes scolaires : Copé demande « officiellement » le report

Jean-François Copé, président de l'UMP est l'invité de Jean-Jacques Bourdin jeudi de 8h35 à 9h.

Jean-François Copé, président de l'UMP est l'invité de Jean-Jacques Bourdin jeudi de 8h35 à 9h. - -

Ce jeudi sur RMC et BFMTV, Jean-Jacques Bourdin reçevait Jean-François Copé. Le président de l'UMP a demandé officiellement un report de la réforme des rythles scolaires.

Jean-François Copé était l’invité de Jean-Jacques Bourdin, ce jeudi à 8h35.

Sur les primaires UMP de 2016

8h53 – Jean-François Copé : « Il y a des étapes à franchir. Ma mission est qu’avant 2017, il faut gagner 2014. (…) Le moment venu, on aura l’occasion de reparler de tout ça. Pour dire stop à François Hollande, il doit subir un énorme revers ».

Sur les Roms et Manuel Valls

8h52 - Jean-François Copé : « Il faut procéder à l’expulsion de personnes en situation irrégulière. Schengen c’est le principe de libre circulation. Cela ne peut pas être appliqué en l’état. Il faut des clauses dérogatoires et mettre en place des contrôles aux frontières ».

8h48 – Jean-François Copé : « Il faut comprendre que la Roumanie et la Bulgarie ne sont pas prêts à entrer dans l’espace Schengen. Je demande que cette question soit traitée par François Hollande. C'est à lui d'en parler, d'arbitrer ».

8h47 – Jean-François Copé : « Tout le monde soutient le discours de Valls mais on attend de lui qu'il agisse. (…) La convention de Schengen ne fonctionne pas. Quand nous avions abordé cette question, la gauche avait hurlé ».

Sur la réforme des rythmes scolaires

8h43 – Jean-François Copé : « J’ai téléphoné à M. Peillon hier pour l’informer que nous allions demander officiellement un report de la réforme des rythmes scolaires. Cette réforme n’est pas du tout financée. Financièrement, elle est intenable. (…) En tant que maire, je ne peux pas me permettre d’augmenter les impôts locaux en plus des impôts nationaux (...) M. Peillon m'a dit qu'il allait le transmettre au président de la république. Je demande, au nom du pouvoir d'achat des Français que cette réforme, qui est un luxe, soit reportée ».

>> Rythmes scolaire: une « grève de la réforme » ?

Sur le budget 2014

8h41 – Jean-François Copé : « C'est encore un mensonge. Tout ce qu’il dit est faux. Il n’y aucune pause fiscale. Il y a 12 milliards d’augmentation d’impôts. Tous les Français sont touchés par la hausse de la TVA ».

Sur la baisse du chômage

8h39 – Jean-François Copé : « Aucune des mesures qui a été prise ne peut faire baisser le chômage. A cause des hausses d’impôts la France risque de passer à côté d’une vraie reprise. Non seulement le chômage ne baisse pas mais la politique menée par M. Hollande nous met à côté de la reprise européenne ».

8h37 – Jean-François Copé : « Le chômage ne baisse pas. On continue de mentir aux Français. Il y a eu 77 000 non-réinscriptions. On compte 540 000 contrats aidés pour une durée courte (…) Ce n’est pas une vraie baisse du chômage ».

P. Benavente avec Jean-Jacques Bourdin