RMC

Un patron de bar offre un verre à ceux qui iront voter: "ça aura une influence sur la participation"

-

- - AFP

L'abstention pourrait atteindre 35% au premier tour de la présidentielle ce dimanche. Et pour inciter les quelques 1.000 électeurs à se rendre aux urnes de la petite commune de Plouguiel dans les Côtes-d'Armor, Marc Le Badezet, le patron du bar-tabac La Chope, offrira une consommation à tout citoyen qui sera allé voter.

Marc Le Badezet est patron du bar-tabac La Chope à Plouguiel:

"J'ai décidé d'offrir une consommation à tous les électeurs qui viendront dans mon bar en ayant voté. Ça marchera toute la journée. J'ai eu l'idée en entendant l'initiative d'un jeune taxi de Ploubezre qui proposait ses services aux personnes isolées pour aller voter. J'ai trouvé ça très cool et je me suis dit: pourquoi pas moi?

La majorité des gens sont étonnés mais ravis que l'on parle de la commune. J'espère en tout cas que ça va inciter les gens à aller voter, et qu'on aura 80-85% de participation. Je me suis un peu renseigné sur les élections présidentielles des 30 dernières années et on avait un taux de 60 à 65% de participation.

Je pense qu'on est à l'aube d'un bouleversement et je me suis dit qu'il fallait sensibiliser tout le monde. Si tout le monde vote, il n'y aura pas de regret, il adviendra ce qu'il adviendra.

"J'ai peur que le Front national soit au second tour"

Notre commune est plutôt socialiste même si les dernières élections montrent une poussée du Front national alors que nous ne sommes pas du tout concernés par les violences urbaines ou quoi que ce soit. Moi je ne comprends pas que l'on puisse voter pour le Front national, chaque électeur a son droit de vote, mais il faut faire attention.

Je ne suis pas très rassuré, ça m'inquiète. J'ai peur que le Front national soit au second tour.

J'espère que 80% des gens de la commune viendront chercher leur consommation. Je pense en tout cas que cela va avoir une influence sur la participation. Au début j'avais fait ça sur la page Facebook Humour breton qui a été créée par un ami et là, on en est à 2.500 partages. Je ne pensais pas avoir autant d'intérêt.

L'important, c'est de sensibiliser les gens et si jamais on un taux de participation très élevé, je serais ravi, le coup sera gagné! C'est une idée farfelue mais sensée".

Propos recueillis par Paulina Benavente