RMC

Pourquoi il serait "contreproductif et absurde" d'expulser d'Evreux les fichés S

Le maire (LR) d'Evreux demande au préfet d'expulser les personnes fichées S de sa ville, pour des "raisons de sécurité". Une idiotie, dénonce ce vendredi sur RMC Serge Slama, maître de conférence en droit public à l’université de Paris Nanterre.

"La décision du maire d'Évreux est contreproductive et absurde puisque le fichier S est juste une mention dans le fichier des personnes recherchées pour que les forces de police surveillent la personne et signalent son passage. Justement, tout l'objectif c'est que la personne ne soit pas au courant qu'elle soit fichée. Seule la police peut avoir accès à ce fichier.

Les fichés S ne sont pas forcément des personnes qui ont commis des infractions, ce sont juste des personnes qu'on signale comme pouvant représenter un danger pour la sûreté de l'État. Il n'y a d'ailleurs pas, sur ce fichier, que des terroristes ou des jihadistes. Il peut y avoir aussi des zadistes, des Corses, des Basques… des personnes que la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) veut surveiller. D'après le Premier ministre Manuel Valls, il y a à peu près 20.000 personnes sur ce fichier, dont environ 10.000 pour des liens avec le jihadisme, le terrorisme ou la radicalisation".