RMC

Revivez le direct de Bourdin & Co du 21 août

De 7h à 9h, suivez la matinale de Bourdin & Co présentée par Jean-Jacques Bourdin

De 7h à 9h, suivez la matinale de Bourdin & Co présentée par Jean-Jacques Bourdin - -

Ce mercredi, le coup de gueule d’E. Feriel sur Marseille où des renforts policiers sont attendus par C. Pozmentier. L. Grandguillaume a décrypté la réforme de l’auto-entreprise. 8h35 : JV. Placé (EELV).

Invités, témoignages, débats... retrouvez ici tous les moments forts de Bourdin & Co ce mardi sur RMC :

9h : Merci à tous d’avoir suivi le live de Bourdin & Co ce matin, n’hésitez pas à poursuivre les débats en réagissant ci-dessous ! Rendez-vous demain dès 7h !

8h35 - Jean-Vincent Placé, sénateur EELV.

8h25, c'est l'heure du Parti Pris d'Hervé Gattegno : A Marseille, les règlements de comptes politiques aussi doivent cesser !

Caroline Pozmentier, adjointe UMP au maire de Marseille, chargée de la sécurité, de la prévention de la délinquance et de la police municipale

Jean-Marc Ayrault a promis 24 officiers de police judiciaire supplémentaires pour Marseille ainsi que le renfort de CRS après le 13 règlements de compte qu’a connu la ville il y a deux jours et l’agression dimanche d’un infirmer à l’hôpital. Caroline Pozmentier attend plus de la part du gouvernement pour la deuxième ville de France : plus de moyens, plus d’effectifs, plus de vidéo-protection.

8h15 - Caroline Pozmentier : « Une police municipale n'est pas là pour lutter contre le trafic de drogues. Nous avions 50 policier miunicipaux dans les années 90 aujourd'hui on est à 320, a l'automne ce sera 420. Notre police municipale sera armée et les agents auront des gilets ».

8h13 - Caroline Pozmentier : « Le maires a créé des zones franches. Depuis 1995 ce sont 5 000 personnes par an que Marseille a gagné. La situation est compliquée ».

8h12 - Caroline Pozmentier : « Jean-Claude Gaudin est en France. Il a le droit. Il est aux commandes de la deuxième ville de France (et en vacances en Corse affirme Jean-Jacques Bourdin)».

Laurent Grandguillaume, député PS de la Côte d'Or

La ministre de l'Artisanat Sylvia Pinel présente aujourd’hui sa réforme du régime des autoentrepreneurs. Cette mesure, très critiquée par les principaux intéressés, prévoit 2 choses : limiter le régime dans le temps et abaisser le plafond de chiffre d'affaires à partir duquel un autoentrepreneur est obligé de basculer dans le droit commun. Certains parlent de concurrence déloyale des autoentrepreneurs, envers les artisans notamment. Laurent Grandguillaume, député PS de la Côte d'Or, va présider, à la demande du Premier ministre, une commission sur l'entrepreneuriat individuel à partir de septembre.

7h46 - Laurent Grandguillaume : « Aujourd'hui, quand on dépasse le seuil, c'est très compliqué. Il va falloir simplifier tout cela. Il faut plus de clarté et un régime simplifié. Les autoentrepreneurs sont déjà des entrepreneurs. On veut les aider à se développer. Nous voulons trouver des points de convergence ».

7h45 - Laurent Grandguillaume : « Je pense que depuis 2008, il y a eu 7 décrets et beaucoup de modifications. Un décret qui fixe un seuil c'est une bonne chose, ça répond à une réactivité économique ».

7h41- Laurent Grandguillaume : « A partir d'un certain seuil, on basculera dans un autre régime. C'est ce qui avait été décidé. Si on dépasse un seuil décidé par décret on passe dans un autre régime. Tant qu'on reste en dessous, on reste autoentrepreneur ».

Elina Feriel, écrivain, originaire de Marseille

Après un énième règlement de comptes à Marseille, le gouvernement a décidé de réagir et de le faire savoir. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s’est rendu à Marseille mardi avec 5 de ses ministres. Il a promis des renforts : 24 policiers spécialisés dans l'investigation et une compagnie de CRS seront prochainement déployés à Marseille. Il a promis également de renforcer la sécurité des soignants au sein de l’hôpital de la Conception. Pourtant Elina Feriel, qui avait déjà été reçue par Jean-Jacques Bourdin en mai 2013, n’en peut plus des annonces qui n’aboutissent pas. Elle a adressé une lettre à Manuel Valls et vient crier sa colère sur RMC ce mardi.

7h17 - Elina Feriel : « L'armée à Marseille ? Pourquoi pas. Il faudrait aussi réformer la loi. Sur présomption de trafic on pourrait aller casser des caves où il y a des kalachnikovs et des armes de guerre. Sur le cannabis, la légalisation est une solution mais c'est difficile à appliquer. A Marseille, il y a des drives pour le cannabis et là, il n'y a pas d'agression. Il faut des policiers formés dans les quartiers avec des armes et des gilets par balles ».

7h14 - Elina Feriel : « Il n'y a pas que des ripoux à Marseille mais s'il y en a un... c'est déjà trop. La mafia est avec la politique à Marseille. Fais le caïd et tu seras reçu comme un prince à Marseille. A Marseille, la prison c'est la deuxième maison. Il n'y a pas d'angoisse à aller en prison. Ils ont leurs copains aussi. Les récidivistes, pourquoi ne pas les envoyer hors de France, faites leur quitter le territoire national ».

7h10 - Elina Feriel : « J'ai l'impression que nous avons toujours droit à un petit show à chaque règlement de comptes mais finalement, il n'y a pas de solution apportée. Le problème, c'est que les policiers qui arrivent en renfort ne sont pas formés et sont incapables face à la violence des cités. Il faudrait aussi donner des emplois, faire d'autres choses. Il faudrait que les ministres s'entourent de personnes qui connaissent la rue ».

Il est 7h et nous sommes ensemble jusqu'à 9h pour suivre la matinale de Jean-Jacques Bourdin.

Tugdual de Dieuleveult avec Jean-Jacques Bourdin