RMC

Royal : « Hollande a dit que j’étais l’unique candidate »

Ségolène Royal

Ségolène Royal - -

Ce mardi, Ségolène Royal était l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV. La candidate PS à La Rochelle s'est prévalue du soutien de François Hollande.

Ségolène Royal ce lundi sur RMC a annoncé qu’elle était « bien évidemment » soutenue par François Hollande dans la course à la députation dans la circonscription de La Rochelle. « François Hollande a dit que j’étais l’unique candidate qui pouvais me prévaloir de son soutien et il a fait savoir qu’on ne pouvait se maintenir en candidat dissident, surtout avec les voix de la droite. Ce maintien n’est pas moral politiquement. La règle c’est de se désister pour le candidat arrivé en tête. En politique, il faut appliquer les règles, c’est tout simple. Nous nous sommes parlé longuement avec François Hollande. C’est normal au sens où la politique est un travail d’équipe. Les électeurs m’ont placée en tête, et on ne peut, quand on se dit de gauche, aller chercher des électeurs de droite, des électeurs sarkozystes. La candidate qui peut se prévaloir du soutien du gouvernement et du Président, c’est moi. » Ce soutien s'affiche d'ailleurs officiellement dans la profession de foi de second tour de la candidate.

« Je suis à l’image de La Rochelle, une ville rebelle et libre »

Ségolène Royal a par ailleurs déclaré : « On ne dit pas non à la Rochelle, c’est une ville qui se mérite, c’est pour ça que ce n’est pas facile (…) Avec moi, ce n’est jamais facile parce que je suis une femme libre, que je dérange, que je pousse des portes. Je suis à l’image de la Rochelle, une ville rebelle et libre. C’est difficile parce que La Rochelle se mérite. »
Enfin, répondant à la question de Jean-Jacques Bourdin, l'ex-députée des Deux-Sèvres a précisé qu'elle « n'arrêterait pas la politique» en cas de défaite à La Rochelle, « parce que si ça arrive, ce sera dans un contexte assez malsain où des voix sarkozystes seront venues pour me faire barrage ». Mais, a assuré l'ex-candidate à l'Elysée, « ça n'arrivera pas parce que la morale politique, le travail doivent l'emporter. »

La Rédaction