RMC

Alerte aux morsures: sur les plages du Var et du Pays basque, un poisson s'attaque aux baigneurs

Le baliste, un petit poisson de 60 centimètres de long, s'attaque aux baigneurs du Var et du Pays basque. Si sa morsure n'est pas particulièrement douloureuse, elle surprend comme témoignent certains vacanciers.

Attention aux mollets! Le baliste sévit sur les côtes basques et varoises et mord les vacanciers. Au Pays basque, une quarantaine de personnes a été victime de ces morsures de poisson sur les jambes en se baignant à quelques mètres de la plage d'Hendaye.

Le baliste qui mesure 60 cm de long, possède des dents redoutables lui permettant de broyer des coquillages. Et parfois de s’attaquer à des mollets: "Dès qu'on reste un petit peu statique dans l'eau, il arrive et il mord. Ça pique, ce n'est pas douloureux mais ça surprend", explique à RMC Jean-Pierre, une victime du poisson-mordeur.

Penser à désinfecter

Son ami Jean-Claude un habitué de la plage du gros pin à Grimaud (Var), a lui aussi été attaqué: "Cela surprend un petit peu quand on est dans l'eau puis on s'aperçoit qu'il y a du sang qui coule alors cela veut dire qu'on a été mordu". La morsure n’est que superficielle, mais pour ne pas se faire mordre Viviane a une technique: "Il ne faut pas rester immobile, il faut tout le temps bouger".

Avec le réchauffement des mers, le baliste a étendu son territoire en se rapprochant des côtes. Il attaque pour protéger son territoire comme l’explique Pierre Gilles chargé de projet à l’Institut océanographique de Monaco: "Il le fait notamment dans la zone où il a déposé ses œufs. Pendant deux jours, le temps d'incubation est très rapide, il va protéger ses œufs contre vents et marées et va charger". Le baliste n’est pas dangereux pour l’homme, mais en cas de morsure, il faut penser à désinfecter.

Clémence Fournival (avec G.D.)