RMC

Comment sauver vos plantes après une vague de froid? Les conseils de RMC

Patrick Mioulane, expert de votre jardin au sein de l’équipe de François Sorel, vous livre tous ses conseils pour sauver vos plantes gelées.

La semaine dernière, une importante vague de froid s’est abattue sur la France, entraînant peut-être la formation de gel sur vos plantes. Alors, comment les récupérer? Le mal est-il définitif? Patrick Mioulane vous livre ses conseils pour rattraper les dégâts causés par le froid intense de ces dernières semaines.

Patientez jusqu'au 10 mai

Bien qu’une hausse des températures soit prévue pour les prochains jours, patientez jusqu'au 10 mai environ pour constater une amélioration de l’état de santé de vos plantes. Au-delà de cette date, vous pourrez vraiment craindre qu’elles ne se remettent pas de cette période hivernale. Pour les plus impatients, les premières heures du jour sont encore trop froides pour que votre jardinage soit utile donc attendez au moins jusqu'à 11 heures.

D'une manière générale, mieux vaut ne pas se presser à replanter mais plutôt laisser faire et attendre l’arrivée des températures printanières. En effet, le comportement de la plante une fois qu’elle a été stressée, est ralentit. Il faut donc qu’elle se remette doucement de cette agression par le gel.

Plantes herbacées

Si vos plantes herbacées aux feuilles assez tendres, sont toutes ramollies, qu’elles semblent vraiment fatiguées et qu’en plus, elles noircissent, à ce moment-là, il faut vous inquiéter. Cela signifie que les tissus ont été violemment agressés par le gel et que maintenant, la plante nécrose. Il faut alors couper ces parties noircies, abîmées et attendre que la plante bourgeonne à nouveau.

Plantes ligneuses

Concernant vos plantes ligneuses, si elles semblent fatiguées, inquiétez-vous. Mais si elles sont simplement desséchées, pas de panique, une reprise est encore possible. Attendez que de nouveaux bourgeons fassent leur apparition et retaillez ensuite au-dessus de ces démarrages. En cas de branches mortes, coupez-les dès maintenant.

Le weekend des experts