RMC

Le chèque énergie fait peau neuve: à combien s'élève-t-il, qui peut en bénéficier?

Le nouveau chèque énergie est arrivé. Le gouvernement l'avait annoncé en novembre pour calmer la colère des gilets jaunes. Cette année, il est revalorisé et étendu à beaucoup plus de ménages.

Le chèque énergie, créé l'an dernier pour remplacer les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz, est destiné aux ménages les plus modestes. Il sert à payer les factures d'énergie comme le gaz, l'électricité ou le chauffage. Les dépenses en carburant, elles, ne comptent pas.

Le chèque énergie peut aussi aider à couvrir les travaux d'isolation énergétique. C'est une sorte de complément au crédit d'impôt pour la transition énergétique, il couvre les mêmes dépenses mais se fait sur critères financiers uniquement.

C'est la particularité de ce chèque: attribué sur la base de vos revenus annuels, que vous habitiez dans une passoire énergétique ou non, et que vous soyez considéré ou non comme en précarité énergétique, c'est à dire que vous dépensez au moins 10% de vos revenus pour payer votre énergie.

Deux millions de ménages en plus vont pouvoir en bénéficier cette année. 5,8 millions de Français précisément y sont désormais éligibles, contre 3,6 millions l'an dernier.

Le plafond d'attribution du chèque a été revu à la hausse. L'an dernier, il était de 7.700 euros de revenus par an pour une personne seule, et 11.500 euros pour un couple. Aujourd'hui, c'est bien plus, 10.700 euros par an pour une personne seule et 16.050 euros pour un couple.

Envoyé automatiquement au printemps

Vous n'avez pas à demander le chèque, il vous sera envoyé automatiquement dès le printemps si vous avez déclaré vos revenus, et il est valable un an. L'objectif, c'est qu'il soit davantage utilisé. En 2018, près de 80% des personnes qui ont reçu le chèque l'ont dépensé.

Et le montant du chèque va lui aussi augmenter. Plus 50 euros par chèque, pour un montant total de 200 euros en moyenne, pour les ménages qui ont déjà bénéficié du chèque énergie l'an dernier.

Dans le détail, moins vos revenus sont élevés, plus le montant du chèque est important. Idem pour le nombre de personnes dans le logement. Par exemple, si le ménage gagne moins de 5.600 euros par an, le chèque sera compris entre 194 et 277 euros selon le nombre de personnes. Et pour des revenus annuels allant jusqu'à 7.700 euros, le chèque sera compris entre 98 et 126 euros.

Et pour les 2 millions de ménages qui vont pouvoir en bénéficier dès cette année, le montant du chèque sera moindre puisque le plafond d'attribution a été augmenté. Ils pourront bénéficier de 48 à 76 euros pour payer leurs factures ou leurs travaux.

Anaïs Bouitcha (avec P.B.)