RMC

Séisme en Charente-Maritime: "Quand on le vit, ça laisse un peu d'angoisse"

TEMOIGNAGE - Un séisme de magnitude 5 a secoué jeudi matin à 08H46 la Charente-Maritime a indiqué le Réseau national de surveillance sismique (Rénass). L'épicentre du séisme est situé à 10 kilomètres de Rochefort.

La terre a tremblé en France. Un séisme de magnitude 5 a secoué jeudi matin à 08H46 la Charente-Maritime a indiqué le Réseau national de surveillance sismique (Rénass). Aucun dégât majeur n'était à ce stade signalé dans la zone touchée par le séisme, dont l'épicentre est situé entre Rochefort et La Rochelle. De nombreux témoins du département ont toutefois ressenti une forte secousse, qui a parfois fait tomber des objets situés sur des étagères ou des morceaux de plâtre des plafonds.

"Ma femme est à Rochefort et elle m'a appelé en me disant que ça l'avait beaucoup secoué, témoigne Frédéric, un auditeur de RMC. Les cadres ont bougé. Moi, je me trouvais à la maison et j'ai eu la sensation qu'une dizaine de camions passaient en même temps sur la route. Ça fait beaucoup de bruit et ça a un petit peu tremblé. C'est vraiment impressionnant". Selon divers témoignages recueillis sur Twitter, l'onde de choc du séisme a été ressentie dans une moindre mesure jusqu'en Vendée, à Poitiers, à Niort ou à Bordeaux, à près de 200 km de La Rochelle.

"Une vraie montée d'adrénaline"

"J'ai pensé à un tremblement de terre car, quand j'ai entendu ce gros bruit, je suis allé à ma fenêtre et il n'y avait rien qui passait sur la route, confie encore Frédéric. Même si vraiment on avait l'impression qu'un camion passait. C'est vraiment impressionnant. C'est retournant…" "J'étais tranquillement chez moi quand à un moment donné ça a fait comme un bruit de camions qui passent, confirme Manuel, habitant de Rochefort. C'est ensuite monté en intensité et ça fait un bruit très fort et sourd. Ça a duré à peine cinq secondes."

Et d'ajouter: "J'ai eu une vraie montée d'adrénaline d'autant plus que l'on ne sait pas si cela va recommencer. On est obligé de subir et quand on le vit ça laisse une petite angoisse". Pour autant, Manuel l'assure il va "continuer sa journée comme j'allais la commencer. Je vais faire un peu de maçonnerie". Toutefois, en riant, il indique qu'il "ne montera pas haut" sur son échafaudage.

M.R