RMC

8 mai : Hollande et Sarkozy côte à côte

Nicolas Sarkozy et François Hollande ensemble pour la cérémonie du 8 mai

Nicolas Sarkozy et François Hollande ensemble pour la cérémonie du 8 mai - -

François Hollande et Nicolas Sarkozy ont participé l'un à côté de l'autre aux cérémonies du 8 Mai qui commémorent la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Le président sortant avait proposé, lundi, à son successeur de l'accompagner pour cette cérémonie, « il a accepté », a précisé une source élyséenne.

Nicolas Sarkozy, encore président jusqu’au 15 mai, jour de la passation des pouvoirs entre lui et François Hollande, a invité ce dernier à se joindre à lui lors des cérémonies commémoratives de la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Cette décision a été prise lors d'une conversation téléphonique, lundi matin, entre le secrétaire général de l'Elysée Xavier Musca et le directeur de campagne de François Hollande, Pierre Moscovici, a précisé l'Elysée.

Une cérémonie à deux têtes

L'image a d'ores et déjà été très commentée. Le président sortant et son successeur se sont tenus côte à côte, ce mardi sur les Champs-Elysées. Un symbole fort. Il y a 7 ans, Nicolas Sarkozy n’avait pas souhaité participer à la cérémonie du 8 mai avec Jacques Chirac.
Selon le programme rendu public par la présidence, la cérémonie a débuté à 11h05 par un dépôt de gerbe du président Sarkozy au pied de la statue du général de Gaulle, sur les Champs-Elysées. Vers 11h15, Nicolas Sarkozy a passé les troupes en revue sur la place de l'Etoile. Puis, ensemble avec François Hollande, il ont déposé une gerbe sur la tombe du soldat inconnu. François Hollande a laissé le président sortant raviver lui-même la flamme puis les deux hommes se sont receueillis ensemble devant le tombeau du soldat inconnu.
A l'issue de la commémoration, Nicolas Sarkozy s'est dirigé vers l'avenue des Champs-Elysées pour serrer les mains de centaines de personnes venues assister à la cérémonie, laissant le soin à François Hollande de s'exprimer devant les journalistes : « Les Français ont voté et les deux présidents. Celui qui l'est encore pour quelques jours, et celui qui le sera pour cinq ans, devaient être là pour dire l'hommage de la Patrie à celles et ceux qui sont tombés pour elle (...) Nous nous sommes confrontés (avec Nicolas Sarkozy) dans une élection mais nous devions être présents à cette cérémonie. Les Français peuvent être fiers que la république soit réunie ».

« Accueillir chaleureusement Nicolas Sarkozy »

Pour que cette journée reste gravée dans les esprits, le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, avait profité de l'occasion du 8 mai pour organiser un hommage populaire au président sortant. Dans un texto envoyé aux adhérents de l’UMP d’Ile-de-France, Jean-François Copé a invité ceux qui le pouvaient à venir « nombreux accueillir chaleureusement Nicolas Sarkozy à l'occasion de la cérémonie du 8 mai à 9 h 30, place de l'Etoile à Paris ».

La Rédaction avec Antoine Perrin