RMC

"Ca m'a rendu folle": Apolline de Malherbe revient sur la polémique de certains élus écologistes sur le Tour de France

Fin du Tour de France! Tadej Pogacar, 22 ans a bousculé l'histoire du Tour de France qu'il a terminé sur la plus haute marche du podium, dimanche sur les Champs-Elysées, après une édition unique en son genre... marquée par des polémiques, parfois inattendues.

Un coup de gueule signé Apolline de Malherbe. Alors que le Tour de France s'est conclu ce dimanche, sur les Champs-Elysées, Apolline de Malherbe a confié avoir vibré durant les derniers kilomètres de la course, qui a donc couronné le jeune Tadej Pogacar, venu de Slovénie. Avant de confier son incompréhension sur certaines polémiques en amont de la course: 

"Evidemment, vous l'avez suivi, hier: je trouve ça toujours émouvantes ces images de ces coureurs qui traversent Paris à la fin de cette aventure. On peut dire que c'est sexiste, que c'est polluant, mais c'est quand même un magnifique moment" insiste-t-elle en direct dans "Apolline Matin". 

"C'était sublime, magnifique... Dans ce Paris vide, traverser la cour du Louvre. Mais ça me frappe quand même: quand on a vu toute la polémique des écologistes qui disent que le Tour de France est machiste, etc... En fait, il y aurait le vélo 'bien', propre, dans les villes. Et puis, le vélo 'populaire' qui plait à tout le monde depuis toujours, qui met en valeur les coureurs, les beaux paysages de la France, alors, là, ce serait machiste et polluant?" s'agace-t-elle en direct. 
Avant de conclure: "Les propos de l'adjoint à la mairie de Paris (Jacques Boutault, ndlr) qui disait que le 'Tour de France était regardé par des chômeurs dans leur canapé', alors qu'il prône le vélo au coeur de Paris, ça me parait incohérent. Ca m'a rendu folle!"' conclut-elle.
La rédaction de RMC