RMC

Camp de migrants à Stalingrad: "Chaque jour, il y a 50 à 80 réfugiés qui arrivent à Paris"

Invitée de Bourdin Direct sur RMC lundi matin, l'adjointe en charge de la sécurité à la mairie de Paris Colombe Brossel a appelé le gouvernement à démanteler au plus vite le camp de migrants situé sous le métro Stalingrad, sous peine d'avoir à gérer une nouvelle situation humanitaire compliquée.

L'adjointe à la sécurité de la mairie de Paris Colombe Brossel, invitée de Bourdin Direct sur RMC lundi, a assuré que le camp de réfugiés de Stalingrad avait doublé de volume en une dizaine de jours.

"Il y a dix jours, il y avait entre 1.000 et 1.500 réfugiés qui dormaient sur les trottoirs de Paris. On a une association qui évoquait hier le chiffre de plus de 3.000 personnes", a-t-elle déclaré.

"Chaque jour, il y a 50 à 80 personnes qui arrivent à Paris qui sont des réfugiés et qui se rendent sur les campements déjà établis, qui sont des adresses connues", a-t-elle affirmé, poursuivant que ""70 à 80%" d'entre elles "souhaitent demander l'asile en France".

F. H.