RMC

Crédits immobiliers: de plus en plus de difficultés pour emprunter en vue d'un achat

DUPIN QUOTIDIEN - Emprunter pour acheter sa maison ou son appartement en ces temps de crise devient difficile. Les taux des crédits immobiliers ont beau continuer de baisser, les banques refusent de plus en plus de demandes de prêt.

De plus en plus de consommateurs se retrouvent exclus du marché immobilier car les banques sont devenues très très sélectives. En septembre et en octobre par exemple chez le courtier Vousfinancer, le taux de refus des dossiers de crédit atteint 15 %, contre moins de 11 % fin août et seulement 5,5% l’an dernier. Avec la crise les banques se préservent des risques et demandent un reste à vivre et des garanties de stabilité de plus en plus drastiques.

Comment avoir plus de chances d’obtenir un crédit immobilier ?

Il faut savoir qu’il est devenu quasiment impossible de dépasser le taux d’endettement maximum de 33%. Si vous dépassez ces 33% la priorité ça va être de rembourser vos autres crédits à la consommation si vous en avez, par exemple un crédit pour une voiture ou de l’électroménager.

Il faut aussi éviter d’avoir été à découvert dans les 3 à 6 mois qui précèdent la demande de crédit. Autre conseil: remettre un dossier complet à son banquier, c’est le b.a-ba de la demande de crédit. Si vous arrivez avec la moitié des documents vous n’allez pas mettre votre banquier ou votre courtier dans de bonnes dispositions.

Il faut aussi montrer qu’on est capable d’épargner 

Si vous arrivez à mettre de l’argent de côté régulièrement, ce sera un argument important pour la banque. Autre conseil: déposer les demandes de crédit très rapidement, pour avoir le temps de faire jouer la concurrence.

Enfin, sachez que plus le marché immobilier de l’endroit où vous achetez est dynamique, plus les chances de revendre rapidement sont élevées, plus la banque vous accordera volontiers un prêt car celui lui permet de diminuer les risques. 

Marie Dupin (avec J.A.)