RMC

"Désolé d'avoir vidé le gel hydroalcoolique de Papa": les perles des lettres au Père Noël

Noël

Noël - AFP

LES TROIS HISTOIRES DE CHARLES - Chaque jour, Charles Magnien vous dévoile trois histoires insolites de l'actualité.

C’est le grand rush en ce moment à Libourne en Gironde où se trouve le secrétariat du Père Noël. 30.000 lettres par jour. Et l’AFP a rencontré les lutins de la Poste qui racontent qu’évidemment, les enfants parlent beaucoup de virus dans leurs courrier.

"Cette année, on a déjà répondu à 500.000 courriers. Ce n'est pas la situation sanitaire qui a empêché les enfants d'écrire, loin de là", constate le directeur.

Certains ont glissé un masque ou une attestation dans l’enveloppe, histoire d’aider le Père Noël à circuler dans la nuit du 24 au 25. D’autres lui conseillent de bien se laver les mains. Un enfant s’excuse "d’avoir fait des bêtises comme vider le gel hydroalcoolique de Papa"… 

Pas de cadeau en revanche pour le petit coeur brisé de Camille, qui implore: "j'aimerais que toi Père Noël tu me rapportes Simon mon amoureux", qui a déménagé à Paris. "Je crois qu'il m'a oubliée". 

Les moins jeunes réclament un "compagnon pas trop vieux", "avec un compte en banque bien fourni"

Les enfants ont jusqu'à pour faire parvenir gratuitement leur lettre au secrétariat. Je dis les enfants, mais on peut lui écrire à tout âge. La preuve avec cette lettre envoyés par deux dames "de 73 et 74 ans", qui réclament au pied du sapin, je cite, un "compagnon pas trop vieux", "avec un compte en banque bien fourni".

Dès la fin de l'été, puis avec une moyenne de 30.000 par jour jusqu'à fin décembre, les courriers de petits et grands enfants, francophones ou non, de 124 pays affluent ici, dans ce centre de tri situé, non pas au pôle Nord, mais à Libourne, dans la banlieue viticole de Bordeaux. Des lettres, cartes postales et dessins s'entassent par pile devant les dizaines de lutins et lutines mobilisés pour cette opération renouvelée depuis 1962 par la poste.

Charles Magnien et AFP