RMC

Des cagnottes en ligne et des collectes alimentaires pour des familles en grande difficulté

Plusieurs écoles ont lancé des cagnottes pour venir en aide aux familles où les parents, en chômage partiel, sont en grande difficulté.

En cette période de crise sanitaire, la solidarité s’organise aussi autour des écoles, collèges ou lycées marseillais à l’initiative d’enseignants qui ont lancé des cagnottes dans au moins une quinzaine d’établissements. Des cagnottes en ligne pour reverser directement de l’argent ou de l’aide alimentaire à des familles en grande difficulté. C’est notamment le cas à l’école Fonscolombe de Marseille.

Comme 27 autres familles du quartier, Raïssa, une auto-entrepreneuse sans revenu actuellement, est venue récupérer un colis d’aide alimentaire et une petite somme d’argent récoltés par les enseignants de l’école Fonscolombe où son fils est scolarisé.

“C’est très gentil, je ne m’y attendais pas du tout. Ils m’ont écrit, ils m’ont appelé et puis je suis venue. Moi, je n’ai le droit à aucune aide, c’est pour ça que je suis venue ici, pour récupérer des choses. C’est très difficile pour nous, on espère que ça va s’arrêter parce que c’est très compliqué”, explique-t-elle.

6000 euros récoltés

La cagnotte lancée par les enseignants fin mars a recueilli 6.000 euros en une semaine. Dans un quartier où le taux de chômage est très élevé, il fallait parer au plus pressé pour Virginie Depretto, la directrice de l’école Fonscollombes. 

“Nous, on a décidé de faire quelque chose parce que c’est des familles qu’on connaît très bien. Le repas de la cantine, le repas du midi, était un repas qui était essentiel pour les enfants. Ce repas en ce moment, il n’est plus là, on se retrouve avec des familles qui doivent assumer deux repas par jour pour ces enfants et ça crée des grosses difficultés. Je dirais que pour certaines familles, on est dans une situation d’extrême urgence”, assure-t-elle.

Un collectif d’associations et de syndicats demande aujourd’hui à la mairie de Marseille de mettre en place une cellule de crise pour assurer une aide alimentaire aux habitants les plus précarisés.

Lionel Dian avec Guillaume Descours