RMC

Grève des lycéens pour le climat: "C'est la manifestation internationale qui peut faire bouger les choses"

Des milliers de jeunes ont commencé à se mobiliser vendredi matin dans plusieurs pays d'Océanie et d'Asie pour le climat, répondant à l'appel lancé par la Suédoise Greta Thunberg et des associations écologistes. En France aussi, les lycéens vont se mobiliser.

C'est Greta Thunberg, une lycéenne suédoise, qui avait lancé le mouvement. Et il s'est étendu. Des jeunes de toute la planète se mobilisent pour le climat ce vendredi. 1. 600 manifestations dans 100 pays différents. Initiative inédite, certains étudiants, lycéens et parfois collégiens s’apprêtent à sécher les cours pour alerter les dirigeants de la planète sur l’urgence climatique.

A Paris notamment les jeunes ont rendez-vous à 13h place du Panthéon pour un cortège jusqu'aux Invalides. A Lyon, les l'appel à la grève scolaire et à une manifestation pour le climat cet après-midi place Bellecour reçoit un accueil timide de la part de ces lycéennes lyonnaises: "Je pense que c'est important d'y aller parce que c'est maintenant qu'il faut agir parce qu'après ça sera trop tard. Mais je ne peux pas y aller parce que mes parents ne sont pas forcément d'accord pour me laisser y aller", explique Justine.

"Si on obtient nos diplômes et qu'il n'y a plus de planète derrière, ça ne sert à rien"

Pour Marin Bisson, l'un des organisateurs de cette marche à Lyon, les étudiants doivent s'inquiéter du climat pour leur avenir: "Si on obtient nos diplômes et qu'il n'y a plus de planète derrière, ça ne sert à rien. C'est plus important de venir à la manifestation que de louper 4 heures de cours dans la journée. C'est la manifestation internationale qui peut peut-être faire bouger les choses".

Des organisateurs qui guettent aussi la météo: ils espèrent que la pluie ne viendra pas clairsemer leur rassemblement.

Gwenaël Windrestin avec Paulina Benavente