RMC

Révisions du bac et Roland-Garros: le dilemme des bacheliers

-

- - AFP

Chaque année, le tournoi de Roland-Garros perturbe les révisions des futurs bacheliers. Et le cru 2017 n'est pas différent des autres. Chacun a ses astuces pour concilier révisions et amour de la petite balle jaune.

Chaque génération de futurs bacheliers a connu ce grand dilemme: réviser ou suivre Roland-Garros? Et quand le tournoi de la Porte d'Auteuil commence, les élèves de terminale se lamentent:

Certains y voient même une épreuve dans l'épreuve:

Alors certains s'organisent pour que l'attrait des courts n'empiètent pas trop sur les révisions du bac. Sophia, 18 ans, passe son bac S la semaine prochaine: "Je m'organise pour travailler plutôt le matin, avant les matches. Et puis j'essaie de cibler les matchs qui m'intéressent". Martin, lui, a une autre méthode: "Je regarde des bouts de matchs, et je me mets des petits défis. A la fin d'un très bel échange par exemple, j'apprends un paragraphe par cœur. Quand c'est appris, je me remets sur le match. Pour l'instant, ça ne marche pas trop mal".

"Parfois, je mets le match sans le son et j'essaie de réviser en même temps"

Léa, grande fan de tennis, essaie de tout mener de front: "Quand je vais en cours, j'ai des applications pour suivre les résultats des matchs. Et quand je rentre chez moi, je regarde les matchs en direct s'il y en a encore. Après, je regarde les conférences de presse. Parfois je mets le match sans le son et j'essaie de réviser en même temps, c'est un peu compliqué".

Louis, lui, n'est pas trop préoccupé par l'obtention de son bac L: "J'avais déjà bien révisé avant, donc ce n'est pas maintenant que je vais encore apprendre. Donc je regarde le tennis sans trop me stresser".

Pas de panique, conseillent les anciens bacheliers. "L'année passée, je n'ai pas pu m'empêcher de regarder Roland-Garros. Résultat: j'ai eu mon bac avec mention", se souvient Kim. Pour Jérémy, c'est même un bon moyen de se détendre avant les examens: "Que les futurs bacheliers se rassurent, je ne rate jamais cet événement, je regarde tous les matchs chaque année, et ça ne m'a pas empêché d'aller jusqu'au master et de l'obtenir. Au contraire, rien de mieux en cette période pour se changer les idées".

P.B.