RMC

"Une autre manière d'aborder l'école": les "vacances apprenantes" font leur grand retour

Fiasco de l’école à la maison hier : l’Education Nationale est-elle en dessous de tout?

Fiasco de l’école à la maison hier : l’Education Nationale est-elle en dessous de tout? - Crédit: AFP

L'école n'est pas finie pour tout le monde. Certains ont choisi de commencer les vacances en colonie apprenante où on apprend la logique ou l'écriture.

En ce début de grandes vacances pour les enfants, pas question pour certains de mettre leur cerveau en pause. La 2e édition des vacances apprenantes bat son plein. Cette année, 11.602 séjours ont été labellisés et 281.040 places sont proposées aux familles.

Une opération qui repose sur plusieurs dispositifs, allant de l'école ouverte à des séjours en colonies de vacances. Objectif: "assurer la consolidation des apprentissages et contribuer à l’épanouissement personnel des jeunes à travers des activités culturelles, sportives et de loisirs".

Dans la colonie apprenante de Cocico, dans l'Yonne, des dizaines d'enfants de 6 à 11 ans peuvent profiter de séjours éducatifs. Et à première vue, on pourrait penser qu'ils ont été oubliés dans la salle de classe. Mais en se penchant sur les pupitres de ces jeunes écoliers, on est vite rassurés... pas de dictée: "On leur propose un petit mots-croisés".

L'idée, c'est de réécrire dans une grille, les fruits et légumes rencontrés plus tôt dans le jardin.

"Pas de notions de note"

Mais une fois l'exercice terminé, les regards se détournent des copies, fixent l'extérieur, et les roulottes de cirques qui entourent la salle de classe. Pour les jeunes circassiens, débute alors 2 heures d'exercice de cirque et c'est le trampoline qui se charge de la mise en orbite.

Douze jeunes de 6 à 11 ans profitent ici de ces colonies apprenantes, une formule gagnante pour Carine Bentoulila, responsable du service enfance de la ville de Sens, à l'origine du programme: "C'est une autre manière d'aborder l'esprit de logique, d'écriture, il n'y a pas de notions de note, c'est vraiment la pratique et le plaisir".

Ici, 92 places ont été ouvertes cette année à ces enfants qui ne peuvent pas partir en vacances, c'est le double de l'année dernière. En 2020, 69.525 enfants ont pu partir dans le cadre de 1.676 séjours labellisés.

>> A LIRE AUSSI - Légion d'honneur: Didier Lallement, Jean-Pierre Pernaut et Jean Le Cam distingués dans la promotion du 14 juillet

Alfred Aurenche et Olivier Chantereau